Le Poney Fringant

Un forum pour les auteurs francophones de fanfictions sur le Seigneur des Anneaux
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tauriel et legolas dans le film du Hobbit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ilwë
Grande Pie
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 16
Localisation : À l'auberge du poney fringant avec quelques elfes sexy et une bonne biére naine❤️
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: Tauriel et legolas dans le film du Hobbit    Sam 21 Fév - 4:27

Il n'y a pas longtemps alors que je regardais la désolation de smaug et me demandais pourquoi beaucoup de personnes n'aimaient Tauriel j'ai émis une hypothèse qui pourrai avec un peu de chance unifier les Tolkienistes et les Peter Jacksonistes sur se point.

Je pense qu'on est d'accord ; le livre , même si il n'est pas à la première personne ( enfin je crois je ne l'ai pas lu depuis un petit bout de temps )
est sous le point de vu de Bilbo or il ne voit jamais ni Tauriel, ni Legolas (enfin si il le voit au moment de rentrer dans le royaume de Thranduil mais son nom est pas marqué sur son front) donc quant il écrit son livre il ne les mentionnent pas.
Cela dit Peter Jackson n'avait aucune raison de ne pas les ajouter, Legolas qui fait en plus plaisir au fille et Tauriel qui prouve à mon frère une fois pour toutes que Legolas n'est pas gay !!

Voila quand je m'ennui je fait des théories qui soit sont bisard et incompréhensible ou alors que tout le monde a déjà trouvée ^^'

Bisous à tout le monde, je m'éclate toujours autant sur le poney fringant ❤️
Revenir en haut Aller en bas
Estel
Khazad Dûm, Discours Caverneux
avatar

Nombre de messages : 7820
Age : 33
Localisation : Fornost
Date d'inscription : 02/10/2004

MessageSujet: Re: Tauriel et legolas dans le film du Hobbit    Sam 21 Fév - 7:57

Effectivement, le Hobbit est focalisé sur le personnage de Bilbo et on découvre l'aventure à travers son regard. Il est de même pour la partie du Conseil d'Elrond dans le Seigneur des Anneaux, avec Frodon, pourtant, Frodon aperçoit tout de même Arwen et Aragorn en pleine conversation. Donc si Tauriel existait vraiment ou si Tolkien cherchait à créer une romance pour Legolas, il y aura eu quelques lignes à ce sujet. N'oublions pas que par exemple, il y a une note de bas de page qui indique le mariage d'Eomer et Lothíriel de Dol Amroth. Si Tolkien le voulait, il aurait donné une (ou un) partenaire à Legolas. Mais il ne l'a pas fait.

D'ailleurs, le livre a été écrit par un dénommé JRR Tolkien et non par Bilbo. Donc, si Tolkien le voulait, il aurait même pu faire tenir la chandelle à Bilbo.

De plus, je pense que nous sommes tous d'accord sur le fait que le but de l'oeuvre de Tolkien n'est pas d'explorer les amours secrets de ses personnages, ni leur sexualité.


Je ne comprends pas trop ton raisonnement. Pourquoi Peter Jackson n'avait 'aucune raison de ne pas l'ajouter' ? Si, il y avait une raison de taille: Tolkien n'a pas inventé ce personnage, et les déboires romantiques de Legolas et d'une Mary Sue n'ont pas trop leur place dans le monde de Tolkien. Mais ce n'est que mon humble avis.

Je pense que le choix de Peter Jackson en incluant le personnage de Tolkien n'était pas du tout influencé par le souci de prouver l'orientation sexuelle de Legolas, mais plutôt pour trouver un moyen d'attirer un public féminin plus grand et donc remplir ses caisses. Et de satisfaire les critères d'un bon film hollywoodien.

Ta “théorie“ ou “hypothèse“ n'est pas vraiment une théorie mais plutôt un commentaire personnel sur ton appréciation du personnage de Tauriel. Ou, pourquoi pas? Une idée qui pourrait plaire à des lecteurs de fanfictions sur Tauriel.

Nous sommes ravis que tu t' “éclates“ sur le Poney Fringant. Veille seulement à lire la charte quand tu as le temps, et de faire attention à ta grammaire et ton orthographe.

Et maintenant, vous voulez entendre ma théorie sur la bissexualité de Legolas ? Ou celle sur son amour secret pour Gimli et Aragorn ?

ps: c'est exprès, dans ton titre de topic, une majuscule pour Tauriel et pas pour Legolas ?

_________________


Strider is too poor a name, son of Arathorn. Wingfoot I name you.
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
Where now are the Dúnedain, Elessar, Elessar?
Why do thy kinsfolk wander afar?
Near is the hour when the Lost should come forth,
And the Grey Company ride from the North.
Revenir en haut Aller en bas
http://azadikhan.wordpress.com/
Ellada
Prince Orateur de Dol Amroth
avatar

Nombre de messages : 4314
Localisation : Eryn Lasgalen
Date d'inscription : 02/10/2004

MessageSujet: Re: Tauriel et legolas dans le film du Hobbit    Sam 21 Fév - 9:09

hum

*respire profondément*

*saisit son arc, s'assoit calmement et le dépose contre son sa chaise*

Chère Ilwë,

Tu es une toute jeune âme, je vais attribuer cette pauvre réflexion à la naïveté de la jeunesse et laisser mon arc gentiment à côté de moi.

Bien!

Ceci dit, permets-moi d'ajouter quelque argument à ce charmant post.

Certes, le Hobbit a été écrit du point de vue de Bilbon puisqu'il s'agit de son histoire à lui, donc il est probable que certains événements lui aient échappés quand il n'était pas témoin desdits événements. Mais maints chapitres ont été formulés alors qu'il ne faisait pas partie des tableaux, comme l'attaque de Smaug sur la ville par exemple, ce qui, hélas, ne peut appuyer ta théorie selon laquelle Bilbon aurait pu rater l'entrée en jeu de Legolas et Tauriel. Si Tolkien avait voulu que Legolas existe dans le Hobbit, crois-moi, ses nombreuses années d'étude en matière d'écriture lui auraient permis de le faire entrer en scène d'une manière ou d'une autre, que Bilbon soit le principal témoin des événements ou pas.

Or, il n'en est rien, tout simplement parce que Tolkien, à l'époque de la rédaction du Hobbit, n'avait pas inventé un fils à Thranduil. Il n'avait d'ailleurs même pas donné de prénom à Thranduil. Il s'est contenté de le définir comme Roi des Elfes, point, sans lui donner de personnalité, ni d'ascendance ni de descendance. À l'époque où le Hobbit a été écrit, il n'avait pas terminé d'inventer l'univers du Milieu. Ce n'est que des années plus tard qu'il a peaufiné le portrait du roi Thranduil et décidé qu'il aurait un fils qui irait à Imladris en son nom lors du conseil d'Elrond. Mais il était trop tard, le Hobbit était déjà écrit et publié depuis plusieurs années. Legolas, je n'en doute pas, aurait fait partie du récit d'une manière ou d'une autre, si Tolkien avait eu la chance de réécrire l'histoire après avoir terminé la création de son univers. Ce qui n'est pas le cas.

Quant à Tauriel, ça ne vaut même pas la peine de faire de la répartie là-dessus. Jamais O grand jamais elle n'aurait existé, dans quelque version que ce soit des écrits de Tolkien. Même si elle n'avait eu qu'un rôle secondaire, même si elle n'avait pas été capitaine. Elle n'aurait jamais eu sa place dans cet univers.

Elle a été créée, comme le dit Estel, à des fins monétaires, tout simplement. La romance triangle amoureux n'était là que pour aller chercher un certain auditoire de plus dans la mêlée. Elle n'a pas d'autre raison d'être que cela. ENCORE MOINS pour prouver l'orientation sexuelle d'aucun personnage, orientation sexuelle soit dit en passant mise en doute par des fans (ou des gens au jugement facile tel que ton frère) qui aiment faire leur propre interprétation d'un personnage parce que nous sommes à une époque où l'homosexualité a besoin de se faire accepter et se faire sentir égal à l'hétérosexualité. Des fans aiment redéfinir l'essence de certains personnages parce que selon eux des gestes, des allures, des paroles, des comportements, des vêtements sont attribuables qu'à une sorte d'orientation sexuelle possible. Ça s'appelle cataloguer les gens, ça, d'ailleurs, ce qui est aussi condamnable que l'homophobie, n'en déplaise à ton frère. Je ne suis pas du tout homophobe, mais je n'aime pas que l'on donne une orientation-essence-définition-personnalité autre que celle qui a été choisie par l'auteur à son personnage. Or, pour Tolkien et l'époque à laquelle il a écrit son œuvre, il n'était même pas dans les mœurs, ni même dans son subconscient, possible et imaginable qu'un de ses personnages puissent être homosexuel. Il pouvait être asexuel, à la rigueur (pensons à des figures comme Gandalf), mais rien de plus. Et ce n'est pas parce qu'il était homophobe, c'est parce qu'il a été élevé dans une culture qui la censurait et une société qui n'admettait pas son existence, tout simplement, et qui donc influençait malgré eux les auteurs de l'époque.

Ceci étant dit, Peter Jackson a fait une version de l'œuvre de Tolkien qui laisse suggérer par le plus simple des esprits que certains elfes ont des manières... efféminées.  Je doute que Jackson ait jamais voulu donner un ton ambigu à l'orientation sexuelle des personnages de Tolkien. La ligne est malheureusement mince entre gracieux et féminin, voilà tout. Jackson a su ne pas dépasser cette ligne, hélas, les esprits à l'imagination fertile ont su franchir ce pas, eux, et c'est devenu phénomène de masse par la suite.


Tu as raison sur un point; Peter Jackson n'avait aucune raison de ne pas faire apparaître Legolas. Il a fait ce que Tolkien aurait sans doute fait s'il avait eu la chance de réécrire le Hobbit après la publication du SDA ; il aurait donné un petit rôle au fils de Thranduil qu'il avait inventé sur le tard, mais c'est tout. Il ne lui aurait certainement pas donné un rôle plus important, incluant de surcroît une histoire d'amour avec une dénommée Tauriel. Jackson a décidé d'introduire Legolas pour aller chercher le public féminin qu'il avait ramassé lors du SDA, mais ça m'étonnerait que ce public de naguère soit le même qui aujourd'hui porte aux nues Tauriel. Ce public-là, Jackson est allé le chercher pour satisfaire les fans de sexe féminin qui aiment les personnages filles badass qui sont totalement absentes du récit original. Jackson savait qu'il perdait au change si ses films ne contenaient que des mâles, de la guerre et de la bataille. Il lui fallait l'ingrédient incontournable de nos jours pour faire un film à succès; une histoire d'amour. Là où est son erreur, à mon avis, c'est le triangle amoureux.

BREF, tout ça pour dire que, NON, je doute que les Tolkienistes et les Jacksonistes puissent un jour se réconcilier. Parce que Tauriel ne sert pas du tout le récit de base, elle n'a aucune utilité, à part celle de faire voir à Thranduil que l'amour peut exister entre nains et elfes (et encore là, un triangle amoureux avec Legolas n'était pas utile dans cette affaire). Elle fera toujours tache aux yeux des puristes, la plus grosse et la plus grave erreur de Peter Jackson, simplement parce qu'elle n'existe pas dans le récit de base, voilà tout. Jackson a fait de la profanation, pas de la peaufination. Il avait jusqu'ici mis de la glaise de plus à la sculpture, mis un coup de pinceau de plus au tableau déjà existant, mais il n'avait pas gratté la glaise pour introduire un morceau différent ni effacé un coin de peinture pour repeindre par-dessus à sa manière. Tauriel est le morceau de trop, le coup de pinceau qui gâche le tableau final,  mais ça, c'est que mon opinion et celles des autres puristes. Si j'étais un peu plus.... ouverte d'esprit?? J'aurais pris Tauriel pour un complément à cette histoire surchargée en testostérone, mais ça, c'est seulement si elle avait été traitée de la même façon qu'on a traité le personnage de Galadriel; elle a de l'impact sur l'histoire et l'étoffe bien, mais sa présence ne redéfinit pas les personnages avec lesquelles elle interagit. Tauriel a redéfinit Legolas, Kili et Thranduil et je trouve ignoble que cela soit dû à un personnage qui n'existe même pas, à la base. Voilà pourquoi on ne trouvera jamais de terrain d'entente entre les amateurs du film et les amateurs du livre.  

REBREF, il serait avisé de ta part, Ilwë, de pousser plus avant tes réflexions avant de les émettre à voix haute. Ceci est une rubrique qui se veut sérieuse d'abord, où on prend plaisir à émettre des théories et des hypothèses que l'on peut défendre et que l'on peut baser sur des faits solides.

*prend son arc et se lève*

À présent, je t'invite à partager tes théories et tes opinions à nouveau avec nous, cependant fais sûr la prochaine fois d'être en mesure de pouvoir défendre tes positions avec des éléments qui se tiennent un peu plus debout.

*caresse son arc et ses flèches*

Auquel cas, mes arguments à moi seront pointus et perçants.
Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://elyella.deviantart.com/gallery/scraps/
AragornGhost15
Pipelet
avatar

Nombre de messages : 169
Age : 17
Localisation : Tourne des mods LOTR pour les autres jeux.
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: Tauriel et legolas dans le film du Hobbit    Sam 21 Fév - 16:39

Je ne fait pas parti des puristes (j'admire autant le film que le livre), le fait de créer des personnages n'est pas mauvais et peut rapporter des plus, mais j'ai dit "peut", ça dépend de son utilisation.

J'ai trouvé que créer Tauriel n'était pas un mauvais point mais son utilisation a été un mauvais point.
Je pense que le film n'aurait pas eut ce succès avec l'oeuvre originelle. (je rappelle qu'on est dans le cinéma qui est un business visant à faire de l'argent).
Le public des années 30/40 n'est pas le même que de nos jours.
Attention toute insulte de misogyne ect... sont supprimés:
La femme est plus libérée aujourd'hui qu'à l'époque.
Dans les années 50 est sortit le Seigneur des Anneaux, années 50 aussi marqué par la libération de la femme, où on voit enfin des femmes héroïnes.

La femme a une place plus conséquente de nos jours ce qui a forcé Jackson à amener un personnage féminin à mon avis d'où le prototype de Mary Sue: everybody can be a hero.



Après son utilisation a été mauvaise.




Sur ce, bonne journée à tous, et j'espère avoir fondé une hypotèse valide.
Revenir en haut Aller en bas
Llyane
Sauvage de Dun Hurleur
avatar

Nombre de messages : 3306
Age : 28
Localisation : Les caves du Palais de Mirkwood. Probablement.
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: Re: Tauriel et legolas dans le film du Hobbit    Sam 21 Fév - 19:03

Bon. Je vais essayer de temporiser les choses, mais je dois avouer, les filles, que vos réactions me mettent un peu mal à l'aise.

Tout comme vous, je ne porte pas Tauriel dans mon coeur, je suis d'accord avec la grande majorité de vos arguments, et vos réponses sont parfaitement construites. Mais même si je vois bien que vous en avez conscience, vous semblez perdre de vue le fait qu'Ilwë est beaucoup plus jeune que nous.
Certes, son message peut sembler maladroit, mais vous ne pouvez pas lui demander d'avoir le même degré de réflexion, de porter un regard aussi critique sur le monde et ce qui nous entoure, qu'aux adultes que nous sommes.

Nous avons, pour bon nombre d'entre nous, bien grandi depuis la trilogie du SDA et notre premier contact avec l'univers de Tolkien. Mais je le dis avec honnêteté, si j'avais découvert les films du Hobbit au début de mon adolescence, que j'eus connu ou non l'oeuvre avant cela, j'aurais été bien plus bienveillante vis-à-vis du personnage de Tauriel que je ne le suis à 25 ans - voire même, je l'aurais probablement appréciée. Sans doute parce que j'aurais manqué de recul et d'analyse sur le personnage, et ses défauts. Et peut-être aussi, d'ailleurs, parce qu'à cet âge, on est en pleine construction, on se cherche soi-même et on recherche des modèles positifs auxquels s'accrocher, et Dieu sait qu'on manque cruellement de modèles féminins crédibles et accessibles auxquels on puisse s'identifier dans le cinéma actuel.

Je n'oublie pas non plus, et je pense que nous sommes assez nombreux dans ce cas, que j'ai découvert l'univers de Tolkien par la trilogie de Jackson, quand je n'étais encore qu'une très jeune adolescente. Et pour cette raison, je garde une énorme affection pour ces films, qui m'ont profondément marquée, qui m'ont donné l'envie de plonger dans ce monde comme je l'ai fait. Aussi, je suis beaucoup plus indulgente envers les libertés prises par PJ à l'époque (qui étaient déjà nombreuses, je pense que je n'ai pas besoin de le rappeler, qui ont été et sont toujours décriées par beaucoup de puristes, très sévèrement parfois), parce qu'elles m'importaient bien peu par rapport au plaisir que m'apportaient ces films. J'en ai pris conscience en grandissant, et quand bien même le traitement de certains éléments me gênent désormais, je préfère passer outre, parce que la nostalgie l'emporte.

Et même si je passe outre certaines libertés prises pour le Hobbit, le processus n'est clairement plus le même. Oui je suis capable de les oublier sur le moment, et mettre mon esprit critique de côté me permet d'apprécier les films. Mais après coup, j'ai bien conscience de tout ce qui ne va pas dans ces adaptations, des nombreux défauts et des partis-pris qui, c'est vrai, sonnent bien trop faux par rapport à l'univers originel.
Clairement, à 14 ans, je n'aurais pas du tout, mais alors pas du tout été capable de le faire.

Ça n'empêche évidemment pas d'expliquer les raisons de ce désamour du personnage, bien sûr Wink Mais à cet âge, vos messages m'auraient très probablement froissée. A tort, à raison, je l'ignore, ce n'est pas la question, mais c'est la raison de mon malaise.

Bref, pour revenir au sujet initial, et apporter mon gravillon à l'édifice (je ne vais pas rajouter grand-chose, car vous en avez déjà beaucoup dit), j'ai déjà entendu parler de cette théorie sur Tumblr. L'idée, en elle-même, n'est pas du tout idiote, dans la mesure où l'histoire du Hobbit est racontée en majeure partie du point de vue du Bilbo ; on pourrait envisager qu'il n'ait pas une vision pleine et entière des évènements et des protagonistes. Mais il est vrai, comme vous l'avez souligné, qu'on reste tout de même dans le cadre d'un récit raconté par un narrateur omniscient, et que Tolkien avait un tel souci du détail que s'il l'avait souhaité, il aurait intégré ces éléments à son oeuvre, d'une façon ou d'une autre. Même si l'on pourrait opposer à cela que Le Hobbit se situe certes dans le même univers, mais reste d'une part une oeuvre de "jeunesse", d'autre part un conte pour enfants, qui n'est pas vraiment dans la même lignée que le restant de ces oeuvres.

Le fait que PJ ait modifié son oeuvre ne me dérange pas en soit, c'est inévitable lorsqu'on fait une adaptation. De la même façon, l'idée d'intégrer d'un personnage féminin dans le Hobbit ne me déplaisait pas, au contraire. Il y avait matière à faire cela - l'idée de donner un nom et un visage au capitaine de la garde de Thranduil, quand bien même il s'agisse d'une femme, cela se tient, même dans l'univers de Tolkien.
Non, la raison pour laquelle je n'adhère pas au personnage de Tauriel, c'est parce qu'il est mal construit. Il manque, a posteriori, de crédibilité. Il est bourré de clichés, que l'on voit autant dans la littérature que dans le cinéma actuel. Elle a servi, hélas, à intégrer une romance (pire encore, un triangle amoureux) qui à mes yeux est totalement superflue. Bref, elle n'est pas bien traitée, et je suis d'accord, Ely, lorsque tu soulignes le fait qu'elle n'apporte rien à l'histoire et qu'elle redéfinit les personnages plus qu'autre chose. L'histoire s'est accommodée de Tauriel plus que Tauriel ne s'intègre à l'histoire, je dirais. Je n'étais absolument pas opposée au principe même de l'ajout d'un rôle féminin, mais je suis déçue de ce qu'on en a fait. Et oui, effectivement, Tauriel fait tâche dans l'imaginaire Tolkiennien.
Pour autant, je reconnais aussi ses qualités. C'est agréable, dans la production mainstream et les blockbusters actuels, de voir un personnage féminin dont on met si peu l'accent sur le physique. Oui, d'accord, elle est belle, élancée et gracile, mais comme le sont tous les Elfes. On parle de créatures non-humaines (même si justement, et c'est là son paradoxe, Tauriel est beaucoup trop humaine pour être vraiment elfique à mes yeux), et c'est ainsi qu'ils sont représentés d'une manière générale dans l'univers Jacksonien. Ce ne sont pas tant ses caractéristiques propres que celles de sa race. Elle n'est pas perçue par les autres personnages pour sa beauté (à part Kili, sans doute, mais c'est l'exception) (même l'affection qui lui porte Legolas n'y fait pas allusion, il est bien sous-entendu que leur relation est plus ancienne et profonde), mais pour ses actions, et c'est suffisamment rarissime pour être souligné. Certes, elle a aussi des cheveux beaucoup trop longs, mais c'est un autre débat.
Elle n'est, par ailleurs, absolument pas sexualisée - ni dans l'histoire (même si ça semble couler de source pour une adaptation d'une oeuvre de Tolkien), ni dans la promo des films, et je pense que l'on peut apprécier cela.  
Bref, vous critiquez le fait que ce personnage a été créé pour plaire à un public féminin, soit, je le comprends, mais je ne peux pas m'empêcher de souligner que je trouve agréable, malgré ses nombreux défauts, qu'il n'ait pas été construit pour plaire à un public masculin. Comme c'est souvent, bien trop souvent, le cas dans les blockbusters actuels - et d'une manière plus générale, dans l'héroïc-fantasy mainstream. Pour ma part, je suis capable de m'intéresser et d'apprécier un film malgré l'absence ou la sous-représentation de personnages féminins, mais ça ne m'empêche pas de le déplorer. Tauriel est beaucoup trop pétrie de clichés pour être un personnage féministe à mes yeux, elle enfonce des portes ouvertes plus qu'elle n'en ouvrent, mais les choses auraient pu être pires, et j'en ai conscience.

Je ne vais pas m'attarder sur la question de la présence de Legolas dans le Hobbit. Quand Tolkien a écrit ce conte, il n'avait pas encore créé ce personnage, et il est fort probable qu'il y aurait figuré autrement. Sa présence dans l'adaptation est donc logique, pour autant je suis d'accord par rapport au fait que son temps de présence à l'écran est un tantinet excessif.

Pour finir, je pense que la réflexion à propos de l'orientation sexuelle de Legolas était à prendre avec humour. Oui, lorsqu'un personnage masculin montre des caractéristiques et des qualités considérées comme féminines, il est souvent dévalorisé et considéré comme tel, et c'est déplorable. Parce que nous vivons dans une société profondément sexiste, mais là n'est pas le sujet.

Bref, je voulais initialement rédiger une réponse courte, c'est raté Very Happy J'espère que personne ne prendra ombrage de mon message, car ce n'en est pas le but. Je souhaitais simplement remettre les choses un peu à plat.

_________________
"I would draw some of the great tales in fullness, and leave many only placed in the scheme, and sketched. The cycles should be linked to a majestic whole, and yet leave scope for other minds and hands, wielding paint and music and drama..."
J.R.R. Tolkien - Letters
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/1389761/
Estel
Khazad Dûm, Discours Caverneux
avatar

Nombre de messages : 7820
Age : 33
Localisation : Fornost
Date d'inscription : 02/10/2004

MessageSujet: Re: Tauriel et legolas dans le film du Hobbit    Sam 21 Fév - 21:16

En ce qui me concerne (et je pense Ellada aussi), mon but n'était pas de froisser Ilwë mais de répondre à son message avec, justement, le recul que j'ai avec l'âge, et ma propre opinion. Je pense que l'humour aussi était de mise et je suis désolée qu'il n'a pas allégé mon message.

J'estime qu'à 14 ans (ou à n'importe quel âge où on fait le choix d'ouvrir un compte sur un forum de discussion), on est capable de tenir une discussion, et que c'est comme ça qu'on apprend à en tenir une, si ce n'est pas le cas. Personnellement, c'est comme ça que j'ai appris à me faire une opinion, développer mon esprit critique et à réfléchir.

@ Ilwë: j'espère que nos paroles ne t'ont pas offensées. Ce n'était pas le but.


Par contre, je voulais juste ajouter un point à la discussion: certes Tauriel n'a pas été construite pour un public masculin, parce que justement il y a généralement (et c'est une idée reçue) une majorité de public masculin pour ce genre de films. Je suis désolée de parler de marketing en parlant de cette trilogie (effectivement, l'âge me rend désillusionnée): ce qui aurait pu manquer c'est un public féminin. Et c'est pour ça que Tauriel convient (soi disant) mieux à ce qu'un public féminin aurait voulu voir, même chose pour le triangle amoureux. Évidemment, on connait assez de filles d'âge divers pour savoir qu'elles ont plus de finesse.

C'est juste dommage que ces considérations commerciales ont été visiblement plus importantes que respecter la vision de l'auteur originel.

La manière dont le personnage de Galadriel a été traité me dérange nettement moins. Et à ce stade, j'aurais nettement moins râlé s'ils nous avaient remis Arwen. Mais j'aurais râlé quand même.

Je serai à jamais reconnaissante qu'ils n'ont pas ajouté Arwen au gouffre de Helm Beaucoup de liberté ont été aussi prise dans la trilogie originale, je suis d'accord. J'ai d'ailleurs lu la trilogie après avoir vu le premier film.
Et je me souviens de comment on a râlé sur Arwen qui se prend pour Glorfindel. Ainsi que toutes ces conversations enflammées et débats sur les choix pris par PJ et son équipe. Ce forum a d'ailleurs été le théâtre de plusieurs controverses, si je me souviens bien. Enfin.

Dans les deux trilogies, certains choix ont été bénéfiques et en respect de l'oeuvre de Tolkien, et d'autres pas du tout. Et c'est génial que l'on puisse en parler respectueusement et développer notre opinion à ce sujet.


_________________


Strider is too poor a name, son of Arathorn. Wingfoot I name you.
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
Where now are the Dúnedain, Elessar, Elessar?
Why do thy kinsfolk wander afar?
Near is the hour when the Lost should come forth,
And the Grey Company ride from the North.
Revenir en haut Aller en bas
http://azadikhan.wordpress.com/
Ellada
Prince Orateur de Dol Amroth
avatar

Nombre de messages : 4314
Localisation : Eryn Lasgalen
Date d'inscription : 02/10/2004

MessageSujet: Re: Tauriel et legolas dans le film du Hobbit    Sam 21 Fév - 21:16

J'assume totalement ma... méchanceté de vieille elfe acariâtre?

Non, je ne perds pas de vue que la créatrice de ce sujet est très jeune. Justement, à 14 ans, je pense sincèrement qu'on a suffisamment de jugeote, de bon sens et de discernement pour construire des réflexions un tout petit peu plus poussées que ce que j'ai été témoin plus haut. Ce serait insulter ces jeunes esprits que de croire le contraire.

La jeunesse ne peut pas tout excuser, à mon avis. Et ils ne sont pas fait de porcelaine ces petits, ils peuvent encaisser. Et sinon, bah.... Non, désolée, je retire po mes paroles. Faut savoir à quoi s'en tenir, avec moi, du moins.

J'estime qu'après avoir erré ici, vu nos posts, vu l'ambiance, vu notre charte, vu la moyenne d'âge, vu l'essence du Poney en général, Ilwë sait à quoi elle s'expose. Wink

Ceci dit, c'est tout à ton honneur de vouloir tempérer les choses et je t'admire pour ton indulgence. Moi, je n'en ai point.

Sinon, pour Tauriel, oui, c'est vrai, on ne la montre pas comme l'héroine cliché de la fantasy, mais bon.... Est-ce que ça a vraiment du mérite vu que Jackson a traité tous les personnages féminins de la même façon? Oui, ça c'est certain, faut applaudir Jackson qui a évité le piège des héroïnes à la poitrine dénudé qui bat des cils et qui ont une beauté suprême à faire baver les mâles. Mais justement, parce qu'il utilise la même formule pour toutes les autres existent déjà, ça ne rend pas vraiment Tauriel plus... spécialement acceptable?

De toute façon, du côté masculin ou féminin, Jackson n'hypersexualise aucun personnage. Les mecs ne sont pas torse nu à faire rouler leurs muscles non plus. Jackson a misé sur d'autres atouts et on peut placer ce choix scenaristique-ci dans la catégorie des plus. Parce que, oui, il y en a énormément des plus, je trouve. Moi aussi j'admire énormément le travail de Jackson sous bien des aspects. Wink aussi incroyable que cela puisse paraître, huhu. S'il y a bien une chose qu'on doit féliciter Jackson, c'est d'avoir au moins su ne pas répondre aux critères hollywoodiens de l'archétype du personnage mâle ou féminin idéal qui veulent que l'on fasse démonstration ostentatoire des attraits physiques desdits personnages.
Revenir en haut Aller en bas
http://elyella.deviantart.com/gallery/scraps/
Ilwë
Grande Pie
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 16
Localisation : À l'auberge du poney fringant avec quelques elfes sexy et une bonne biére naine❤️
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: Re: Tauriel et legolas dans le film du Hobbit    Dim 22 Fév - 2:32

Embarassed Embarassed désolé si j'ai écrit une bêtise ...
Je comprend parfaitement vos réactions, mon idée n'était peu être pas assez réfléchi pour être posstée ...
C'est vrai quand général mes idée sont brut et doivent être polis mais je n'arrive pas à penser a tout les point toute seule, donc je ne vous en veux pas d'avoir démonté mon idée (au pire j'ai l'habitude ma meilleur amie fait la même chose)
En lisant vos arguments j'ai bien compris que presque tout m'ettait passer au dessu de la tête ...
J'y réfléchirai a deux fois et j'en parlerait un peu avant de poster la prochaine fois^^

Je suis d'accord avec tout se que vous avez dit mais juste un truc, je sait que Tolkien était omniscient dans son livre et qu'il aurait pu parler de Tauriel et Legolas mais comme il n'en a pas parler Jackson a exploité un point mort, nan ?
Revenir en haut Aller en bas
Eärothien
Númenor, Ile des Mots Illustres
avatar

Nombre de messages : 8543
Age : 28
Localisation : Un pays où on parle anglais ou vieux français, ou italien, ou russe tant qu'on y est.
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Tauriel et legolas dans le film du Hobbit    Dim 22 Fév - 6:37

Ellada a écrit:
Non, je ne perds pas de vue que la créatrice de ce sujet est très jeune. Justement, à 14 ans, je pense sincèrement qu'on a suffisamment de jugeote, de bon sens et de discernement pour construire des réflexions un tout petit peu plus poussées que ce que j'ai été témoin plus haut.  Ce serait insulter ces jeunes esprits que de croire le contraire.    

La jeunesse ne peut pas tout excuser, à mon avis. Et ils ne sont pas fait de porcelaine ces petits, ils peuvent encaisser. Et sinon, bah.... Non, désolée, je retire po mes paroles. Faut savoir à quoi s'en tenir, avec moi, du moins.

J'estime qu'après avoir erré ici, vu nos posts, vu l'ambiance, vu notre charte, vu la moyenne d'âge, vu l'essence du Poney en général, Ilwë sait à quoi elle s'expose. Wink

Oh dites les filles, j'ai quand même souvenir que dans les jeunes années du Poney on était quand même beaucoup plus détendus et qu'on exprimait un peu tout ce qui nous passait par la tête, nos délires, nos théories farfelues, nos floods et nos fautes d'orthographe, sans avoir peur pour autant de se faire rabrouer par une entité supérieure Wink En tout cas, c'est le souvenir que j'ai de la lointaine époque de mon arrivée, et j'avais beaucoup apprécié justement d'être intégrée avec patience et gentillesse.

Bref. Je ne tiens pas à rajouter de l'huile sur le feu.
Pour revenir au fond du sujet, je rejoins l'opinion de Llyanou car il me semble avoir vu aussi passer cette théorie sur Tumblr et elle m'avait paru intéressante. Après, personnage pas forcément mauvais mais mal traité, roman de jeunesse que Tolkien n'a jamais adapté, libertés Jacksonniennes qui nous sautent plus facilement aux yeux avec le temps et le recul, vous avez déjà tout dit.

_________________
Some folk we never forget
Some kind we never forgive
Haven't seen the back of us yet
We'll fight as long as we live

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://earothien.tchatcheblog.com/
Silivren
Chevalier de l'Encre Sacré
avatar

Nombre de messages : 754
Age : 22
Date d'inscription : 18/10/2012

MessageSujet: Re: Tauriel et legolas dans le film du Hobbit    Dim 22 Fév - 7:11

A mon avis, le plus détestable du "choix Tauriel" reste le triangle amoureux. A la rigueur avec l'un ou l'autre mais point les deux. Toutefois je déteste ce genre de niaiserie (public féminin ? Raté avec moi PJ, je préfère largement de belles scènes de bataille bien stratégiques) et mon point de vue en est donc biaisé.

Cette liberté m'agace assez parce qu'elle n'est pas issue du livre. Mais Tauriel est là et il faut s'en accommoder. Et elle passe plutôt bien si on exclue toutes les scènes d'amourette. Ce personnage féminin, guerrier, chef des gardes, serait pourtant nettement mieux passée plus âgée et sage, plus elfique en somme. Llyane a raison de souligner que Tauriel fait trop humaine. C'est son deuxième gros soucis.

N'en reste pas moins que je pardonne plus Tauriel à PJ que l'oubli de Glorfindel. Mais ça c'est parce que j'adore Glorfindel.
Revenir en haut Aller en bas
Laessiel
Turin, Pourfendeur des Parchemins Interdits
avatar

Nombre de messages : 9757
Age : 32
Localisation : A la cueillette
Date d'inscription : 02/10/2004

MessageSujet: Re: Tauriel et legolas dans le film du Hobbit    Dim 22 Fév - 14:47

Je trouve cela intéressant à creuser comme idée.
Le livre est du point de vue de Bilbon, le film d'un point de vue omniscient.
La question est : dans le film, Bilbon et Tauriel se trouvent-t-il une fois clairement en présence l'un de l'autre ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/335807/
Silivren
Chevalier de l'Encre Sacré
avatar

Nombre de messages : 754
Age : 22
Date d'inscription : 18/10/2012

MessageSujet: Re: Tauriel et legolas dans le film du Hobbit    Dim 22 Fév - 14:49

Il y a la scène dans le 2 où Bilbon se croit pris par Thranduil qui parle en fait à Tauriel. Si je me souviens bien, il reste à les écouter. Ce qui met à mal l'hypothèse de l'ajout de Tauriel pour cause d'un POV plus large que celui du livre.
Revenir en haut Aller en bas
Tinuviel
Thain Fictionneur
avatar

Nombre de messages : 2306
Age : 23
Localisation : Aventurière en vadrouille dans les Neuf Royaumes, Arda, Poudlard, Les Galaxies, Wonderland, Neverland, Westeros...
Date d'inscription : 28/12/2012

MessageSujet: Re: Tauriel et legolas dans le film du Hobbit    Dim 22 Fév - 15:14

Puis il y a aussi le dernier film avec l'arrivée de Legolas et Tauriel devant Gandalf et Bilbo. Soit le summum de la liberté prise par rapport à l'histoire originale.
Revenir en haut Aller en bas
Silivren
Chevalier de l'Encre Sacré
avatar

Nombre de messages : 754
Age : 22
Date d'inscription : 18/10/2012

MessageSujet: Re: Tauriel et legolas dans le film du Hobbit    Dim 22 Fév - 15:19

Merci Tinu, je savais qu'il y avait une scène dans le 3 où Bilbon voit Tauriel mais je n'arrivais pas à m'en rappeler. Bien qu'en l'occurrence mon trou de mémoire demeure, je n'arrive pas à resituer la scène dont tu parles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tauriel et legolas dans le film du Hobbit    

Revenir en haut Aller en bas
 
Tauriel et legolas dans le film du Hobbit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE HOBBIT : BATAILLE DES CINQ ARMÉES [FILM]
» [Théorie] Pourquoi Entei Raikou et Suicune sont ils shiny dans le film 13 ?
» Un film : Appaloosa. Une éthique : Emerson.
» Sources - Bilbo le Hobbit
» Découvertes d'internet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Poney Fringant :: Les livres :: Réflexion-
Sauter vers: