Le Poney Fringant

Un forum pour les auteurs francophones de fanfictions sur le Seigneur des Anneaux
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les couleurs dans les oeuvres de Tolkien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Estel
Khazad Dûm, Discours Caverneux
avatar

Nombre de messages : 7820
Age : 33
Localisation : Fornost
Date d'inscription : 02/10/2004

MessageSujet: Les couleurs dans les oeuvres de Tolkien   Dim 16 Mar - 17:06

(Il ne me semble pas qu'il y ait déjà un topic sur cela mais si c'est le cas: n'hésitez pas.)

En relisant le Retour du Roi, je me disais qu'il y avait quand même des couleurs qui venaient souvent dans les livres et qu'elles avaient une importance dans la symbolique des oeuvres.

Je vais commencer par le gris (oui c'est en continuation à ma prise de tête sur l'armée des fantômes) des capes de la communauté, du paysage, des fantômes et des yeux de bon nombres de personnages. Et puis, le gris de Gandalf.

Puis, il y a le gris mithril qui ressemble plus à de l'argent mais ça dépend de la lumière. Ce gris est aussi présent dans la porte secrète de la Moria (je crois que c'est un peu le même principe non?) et la bannière d'Arwen. Dans le livre, sa bannière est sombre et l'enseigne des rois y est brodée en mithril. Elle ne s'illumine que quand le soleil perce les nuages.

Le doré que l'on peut voir dans l'automne en Lothlórien ou Meduseld et la crinière d'Eomer ou même l'anneau, qui rappelle aussi la lumière du soleil qui aveugle les orcs aux plaines de Pelennor.

Le blanc de Minas Tirith, des Symbelmynë, de la Dame Blanche du Rohan, de Gandalf ou/et Saruman ou du cygne de Dol Amroth.

Le vert est omniprésent de part la nature mais aussi par ce qu'il symbolise Aragorn. Il est décrit par l'Elessar qui est une lumière verte et Barahir a aussi une pierre verte. La dernière fois que les hobbits le voient, lors de leur périple de retour, c'est quand il lève la main au loin et sa main semble illuminée de vert. C'est aussi la couleur du Rohan.

Le bleu de la mante offerte par Faramir à Eowyn, de Vilya, de Dard? (je ne suis pas sûre)

Il y a d'autres éléments dans ces couleurs et d'autres couleurs.
Mais j'ai l'impression que certains élément sont surtout mis en avant avec leur couleur.
Evidement, on dit vert, on dit espoir parce que c'est la couleur de la renaissance (Envinyatar? ;)) et c'est ce que représente Aragorn pour la Terre du Milieu.

Le gris? Il n'a pas le côté déprimant que l'on pourrait croire. Il y a une incertitude (les capes de la communauté qui peuvent les cacher) mais qui peut s'illuminer d'un rayon de soleil.

Tout ce qui est or ne brille pas... et tout ce qui est or ne brille pas. L'Anneau a la même couleur que la Lórien et pourtant.

Je pense qu'il y a énormément à dire sur ce sujet. Là, je ne fais que lire Le Retour du Roi de temps en temps mais il faudrait relire les livres en notant les couleurs.

Vous avez remarqué quoi de votre côté ?





_________________


Strider is too poor a name, son of Arathorn. Wingfoot I name you.
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
Where now are the Dúnedain, Elessar, Elessar?
Why do thy kinsfolk wander afar?
Near is the hour when the Lost should come forth,
And the Grey Company ride from the North.
Revenir en haut Aller en bas
http://azadikhan.wordpress.com/
Zamîn
Poney Volubile
avatar

Nombre de messages : 295
Age : 21
Localisation : Devant la fenêtre
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: Les couleurs dans les oeuvres de Tolkien   Lun 17 Mar - 10:29

Je n'y avais pas vraiment pensé mais la première chose qui me vient à l'esprit, c'est que Manwë est vêtu de bleu.

Après les couleurs jouent un grand rôle dans la caractérisation des personnages, comme le fait qu'une grande partie des héros du SdA ont les cheveux noirs et les yeux gris.

Un détail intéressant: tu mentionnes le manteau bleu offert par Faramir à Eowyn, et qui était celui de sa mère. En plus d'être bleu, il a des broderies d'or le long des manches et du bas. Eh bien, quand Beren voit Luthien pour la première fois, elle portait une mante semblable: voir le poème dans FOTR, où on parle d'or sur les manches et le manteau de la vierge ou quelque chose dans le genre (je n'ai pas la trilogie avec moi). Normalement, Arwen porte exactement le même manteau quand Aragorn la voit pour la première fois.

À part ça, le gris est surtout associé aux étoiles: à chaque fois qu'on parle des yeux d'Arwen, ou de Luthien, ou de Melian qui a les yeux gris aussi je crois, c'est pour parler de la lumière stellaire qui en émane. Dans le cas de Melian s'est plutôt la lumière des deux arbres. En fait, je pense que le gris est synonyme de lumière chez Tolkien. Il insiste assez sur la lumière dans les yeux d'Aragorn, Faramir, bref tous ceux qui ont les yeux gris. Et puis le gris s'est la lune, la première lumière des étoiles et surtout Telperion.

Dernière chose, dans le SdA tous les emblèmes des hommes de l'Ouest comportent un élément blanc.
Gondor: arbre blanc sur fond noir
Rohan: cheval blanc sur fond vert
Dol Amroth: cygne (ou bateau) sur fond bleu.

Voilà, c'était quelques remarques en vrac. Je pense qu'on peut approfondir, notamment sur l'absence de couleurs chaudes dans les énumérations d'Estel et les miennes (sauf le doré). Quid du orange, du rouge?

Qu'en est-il du noir? C'est la couleur de Sauron, de Morgoth (le noir ennemi du monde), des Cavaliers noirs. Les épées noires fabriquées par Eöl et surtout Gurthang sont des lames maudites. Mais c'est aussi l'une des couleurs du Gondor.
Revenir en haut Aller en bas
Estel
Khazad Dûm, Discours Caverneux
avatar

Nombre de messages : 7820
Age : 33
Localisation : Fornost
Date d'inscription : 02/10/2004

MessageSujet: Re: Les couleurs dans les oeuvres de Tolkien   Lun 17 Mar - 10:39

Je viens de me souvenir de la marque de Saruman: la main blanche.


_________________


Strider is too poor a name, son of Arathorn. Wingfoot I name you.
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
Where now are the Dúnedain, Elessar, Elessar?
Why do thy kinsfolk wander afar?
Near is the hour when the Lost should come forth,
And the Grey Company ride from the North.
Revenir en haut Aller en bas
http://azadikhan.wordpress.com/
Elenwë
Détenteur du Livre de Mazarbul
avatar

Nombre de messages : 2733
Age : 21
Localisation : Désert glacé de l'Helcaraxë
Date d'inscription : 15/09/2012

MessageSujet: Re: Les couleurs dans les oeuvres de Tolkien   Lun 17 Mar - 12:05

Pffiu, je savais bien que j'avais un souvenir d'un sujet parlant de couleurs!^^ Donc, après un épluchage minutieux des sujets, je me permets de rajouter un lien vers ce topic: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Le sujet n'est pas exactement le même mais on a des points qui se recoupent si jamais ça en intéresse certains ;)

En tout cas, c'est un point très intéressant que tu soulèves Es'! Là j'ai le cerveau un peu en bouillie pour commenter mais j'aime beaucoup toutes les analyses que vous avez déjà faites! (je réfléchirais à d'autre plus tard)

(je me contenterais juste de rajouter que Celeborn a les cheveux argentés et Galadriel dorés. Et je répète que ce choix ne peut pas être anodin :p)

D'ailleurs, le fait que Sarouman devienne ensuite multicolore est intéressant dans cette optique je pense... Tout comme les couleurs de tous les Istari par ailleurs: le passage du gris au blanc de Gandalf qui lui permet de devenir Sarouman (ou plutôt de montrer physiquement qu'il a "pris sa place" parce qu'en soi, on est d'accord que tout ne se fait pas par un simple changement de robe. Bref)

Je ne fais que relever, je me sens trop à l'ouest pour y réfléchir mais je garde ça dans un coin de l'esprit et j'essaierai d'y réagir dès que mes neurones seront revenues!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/4218308/
Estel
Khazad Dûm, Discours Caverneux
avatar

Nombre de messages : 7820
Age : 33
Localisation : Fornost
Date d'inscription : 02/10/2004

MessageSujet: Re: Les couleurs dans les oeuvres de Tolkien   Lun 17 Mar - 12:23

D'ailleurs, pourquoi le conseil blanc et pas le conseil bleu? Les mearas blancs....



@Zamïn: très intéressant cette idée de mante bleue qui se répète... Mais le noir c'est aussi la couleur d'Orthanc et comme tu le dis, celle des gardes de la Citadelle.


@Elenwë: Merci pour ce topic, je ne sais pas pourquoi je l'ai oublié. Tu relèves aussi un point intéressant pour la couleur des cheveux de Celeborn et Galadriel.

_________________


Strider is too poor a name, son of Arathorn. Wingfoot I name you.
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
Where now are the Dúnedain, Elessar, Elessar?
Why do thy kinsfolk wander afar?
Near is the hour when the Lost should come forth,
And the Grey Company ride from the North.
Revenir en haut Aller en bas
http://azadikhan.wordpress.com/
Elenwë
Détenteur du Livre de Mazarbul
avatar

Nombre de messages : 2733
Age : 21
Localisation : Désert glacé de l'Helcaraxë
Date d'inscription : 15/09/2012

MessageSujet: Re: Les couleurs dans les oeuvres de Tolkien   Mer 19 Mar - 11:54

J'aurais pu me concentrer sur ma dissertation de lettres, à la place j'ai préféré faire un petit écart par un début de réflexion sur l'opposition et la complémentarité du doré et de l'argenté dans les oeuvres de Tolkien... (oui, j'ai un problème, je sais...

Bon, comme je l'ai dit, c'est vraiment un début de réflexion (j'ai quand même d'abord pensé à ma dissert) et voilà ce que j'ai remarqué: le doré et l'argenté sont deux couleurs qui sont très souvent présentés ensemble mais autant elles apparaissent souvent complémentaires, autant elles peuvent aussi être en totale opposition. (d'où l'espèce de titre, ahahah) Je développe:

Tout d'abord, les Deux Arbres et leurs répliques. Laurelin et Telperion. L'un donne un fruit, l'autre une fleur. L'un donne le Soleil, l'autre la Lune.
Au-delà du simple symbolisme habituel, ces deux lumières différentes donnent ensuite naissance à une différence entre les elfes, rattachés à la Lune et surtout aux étoiles (dont l'éclat est aussi argenté) tandis que les hommes sont tournés vers le soleil. (ce qui pourrait être intéressant, c'est de développer sur la différence que revêt l'aube pour les elfes et les hommes mais là n'est pas la question).

On trouve ensuite de nouvelles interactions or/argent de façon plus diffuses.
Tout d'abord, de façon chronologique toujours, Miriel et Indis, les deux épouses de Finwë. Miriel est décrite comme ayant les cheveux argentés, elle s'endort auprès de Telperion, dans les jardins de Lorien, intimement lié à la Lune, au sommeil et à l'argent, et n'a la force de porter qu'un seul enfant (mais quel fils!)
Au contraire, Indis incarne le soleil, elle est issue du peuple des Vanya et en possède donc la chevelure dorée, elle est fertile et est bien décrite comme étant en tout opposée à Miriel. Leur première rencontre, décrite dans les HoME, se passe sous la lumière de Laurelin. Indis est en quelque sorte la figure inversée de Miriel ici.
(il y aurait beaucoup à dire sur ces deux figures, je vous renvoie donc à l'excellent article de tolkiendil: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien])

Autre duo mélangeant l'or et l'argent, Galadriel et Celeborn. A première vue, cette opposition et pourtant complémentarité aussi, se voit surtout par leurs cheveux. Je pense que Tolkien a suffisamment insisté sur la lumière unique et doré émanant des cheveux de Galadriel (rappelons la signification de son nom: Jeune fille couronnée d'une guirlande radieuse) (oui, c'est classe). Notons qu'ils sont décrits dans les CLI comme mêlant même la lumière des deux Arbres, donnant ainsi l'idée à Fëanor des Silmarils. Leur caractéristique principale reste néanmoins l'or. Au contraire, Celeborn a les cheveux argentés. Son nom signifie Arbre d'Argent (et sa fille s'appelait Reine d'Argent mais là n'est pas vraiment la question). Bon, sauf que contrairement à Miriel et Indis, ces deux-là sont un couple (la plupart du temps) Là où ça devient intéressant, c'est que cette opposition entre l'or associé au soleil et l'argent à la lune se voit aussi dans leur caractère et leur donne une bonne complémentarité je trouve.
Galadriel, le soleil donc, est en effet la figure principale de ce couple. Elle est celle qui illumine, qui porte un anneau et donc permet à la Lorien d'être ce magnifique royaume que l'on voit dans le Lord. Rappelons également le passage du Lord où, au Mordor, un rayon de soleil vient percer les nuages en réponse au souhait de Sam, lié à Galadriel dans ce passage. Au contraire, Celeborn est plus effacé mais il n'est pas pour autant à oublier. Il a lui aussi joué un rôle dans tous ses événements, merci. Comme j'ai facilement tendance à dériver avec eux, je rajouterais juste pour continuer sur ma comparaison soleil/lune que Celeborn était présent en Terre du Milieu avant Galadriel, tout comme la lune est arrivée avant le soleil.

Galadriel et Celeborn me permettent d'enchaîner sur leur demeure au Troisième Âge: la Lothlorien dont le nom signifie, rappelons-le, Bois Doré. Doré certes, mais rappelons que les arbres rendant cette forêt unique sont les Mellyrn, à l'écorce et aux feuilles argentés. Tiens tiens. Le film en donne surtout une impression d'argent mais dans les livres, ces deux lumières sont bien plus mêlées, avec du vert également par ailleurs. (Il ne me semble pas que le niphredil soit argenté mais sinon avouez que ça irait bien dans mon argumentation avec l'elanor^^)

Ensuite (oui, je me suis étonnée moi-même à trouver autant de chose), la rencontre de Beren et Luthien. Ce passage du Silmarillion est un passage d'une merveilleuse beauté je trouve mais ce qui m'a toujours marquée (et fait rêver), c'est que la première apparition à lieu sous les rayons de la lune. (et son manteau bleu est bien brodé de fleur d'or ;))
Je ne me souviens plus de la rencontre entre Aragorn et Arwen (et je n'ais pas le Lord sous la main) mais il me semble qu'au contraire, celle-ci a lieu de jour.
Enchaînons sur Arwen, l'étoile du soir, aux yeux gris comme les étoiles qui s'opposent à Eowyn, la Blanche Dame du Rohan certes mais dans cette histoire, je retiens surtout ses cheveux blonds! Toujours avec Arwen, comme je l'ai dis, elle représente l'étoile du soir. Bon, là il faudrait me laisser retrouver mes diverses notes à ce sujet mais si mes souvenirs sont bons, Eärendil, au contraire, qui était plus proches des hommes (bien qu'ayant choisi les elfes par amour pour Elwing) incarne l'étoile du matin. Or, il me semble bien avoir lu quelque part que techniquement parlant, ces étoiles sont en réalité les deux mêmes. (je n'approfondis pas, il me faudrait mes notes et je ne les ais pas actuellement)

Bref, voilà en vrac les quelques idées qui me sont venues, je n'ai pas vraiment cherché à développer pour l'instant (c'est déjà suffisamment long, ahaha) surtout qu'après l'on risque de s'éloigner assez rapidement du sujet principal: les couleurs (vous avez remarqué ma tendance à dériver ?^^)

Je n'ai pas encore réfléchi aux autres problèmes soulevés, notamment le noir ou les couleurs chaudes, (problèmes pourtant très intéressants!) mais bon, voilà ce que la dissertation de lettres m'a inspiré^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/4218308/
Eärothien
Númenor, Ile des Mots Illustres
avatar

Nombre de messages : 8543
Age : 28
Localisation : Un pays où on parle anglais ou vieux français, ou italien, ou russe tant qu'on y est.
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Les couleurs dans les oeuvres de Tolkien   Mer 19 Mar - 17:13

J'aime tellement tes longs développements ... Smile Surtout (sans surprise) lorsqu'ils évoquent Galadriel, Celeborn et Miriel !
A propos de cette dernière, justement, je rajouterai un autre contraste : celui avec Fëanor, son fils, qui certes n'est pas décrit par des attributs solaires (il n'est pas blond) mais présenté quand même comme "l'Esprit de Feu", ce qui se rapproche quand même de cette boule de feu géante qu'est notre ami le soleil !
On retrouve d'ailleurs chez Fëanor cette personnalité solaire, éblouissante, dominatrice, avide de pouvoir, de reconnaissance ... un peu comme Galadriel, finalement (mais eh, si moi je me lance sur Fëanor/Galadriel je n'ai pas non plus fini de dériver ^^)
Donc Miriel, apparentée à la Lune, donna naissance au Soleil et ne s'en remit jamais.

_________________
Some folk we never forget
Some kind we never forgive
Haven't seen the back of us yet
We'll fight as long as we live

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://earothien.tchatcheblog.com/
Zamîn
Poney Volubile
avatar

Nombre de messages : 295
Age : 21
Localisation : Devant la fenêtre
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: Les couleurs dans les oeuvres de Tolkien   Ven 21 Mar - 8:29

Alors ça ne sera un aussi long développement que celui d'Elenwë, même pas un développement en fait, juste d'autres éléments épars auxquels j'ai pensé pendant mon cours de relations internationales hier.

Au sujet des couleurs chaudes, et bien c'est beaucoup plus compliqué.
Déjà elles apparaissent beaucoup moins (sauf pour le jaune/doré mais on en a déjà parlé)

En ce qui concerne le rouge

C'est déjà l'emblème des orcs du Mordor (emblème qu'on retrouve sous forme de graffitis sur la statue décapitée du roi), évidemment c'est tout de suite associé au feu, donc à l'arme de Morgoth (Balrogs, dragons, Dagor Bragollach la flamme subite, les flammes de l'Orodruin aussi, et je crois bien que Smaug est rouge aussi (en tout cas il l'est dans le film (par contre Glaurung est doré et Ancalagon est noir)

Pour le feu on a Feänor et on sait comment il finit (pas vraiment le type fréquentable).

Du coup le feu et le rouge symbole de l'intempérance, l'impétuosité (flamme subite) qui mène au désastre, l'arme du mal. Et puis on a tous les gens qui ont, à tort, vu dans le Mordor une allégorie de l'URSS.

Mais, le rouge c'est aussi l'anneau de feu (me souvient plus de son nom Embarassed ) et donc ça nous renvoit de nouveau à gandalf 

bon c'est aussi l'emblème de Turgon (le cœur ardent qui symbolise son père dans les CI ou HoME, je sais plus trop)

Et puis on a les roux: Mahtan, Maedhros, Amrod et Amras et Nerdanel, les seuls elfes roux chez Tolkien (et ça s'adresse aussi à PJ)

Par contre on a le hobbit Ted Rouquin qui est un traître

Encore une fois c'est juste des éléments en vrac, je suis pas capable pour l'instant de proposer une analyse cohérente.

Sinon, j'ai eu l'idée que le blanc est le symbole de la perfection chez Tolkien. C'est pas très original, mais j'ai remarqué que les plus belles villes sur Arda sont blanches: Tirion, dont Gondolin est la réplique, et Gondolin est blanche, et puis Minas Tirith (qui au troisième âge est la ville humaine la plus belle de la TdM)

Les bateaux elfes ont des voiles blanches, surtout les bateaux des Teleri.

Après pour reprendre ce qu'a dit Elenwë sur l'opposition entre Arwen et Eowyn, la Blanche Dame, mais là le blanc est surtout associé à la stérilité: on parle de gel, de glace et Gandalf et Aragorn dans les maisons de guérison disent qu'elle portait la mort en elle.

Au sujet de l'opposition entre l'Étoile du soir et le matin, c'est toute la différence entre Arwen et Galadriel.
Gimli déclare à Eomer (ROTK, nombreuses séparations): vous avez choisi le soir, j'ai choisi le matin), donc une opposition fondamentale entre la grand-mère et la petite-fille. Sans compter que Galadriel est née au matin: début du Premier Âge, à Valinor, pendant l'ère des Deux Arbres, donc quand le monde était encore jeune.
Arwen par contre est née au Troisième Âge, époque de l'effacement progressif des elfes, et à la fin de sa vie elle devient finalement un vestige d'une époque révolue, donc le "soir" des elfes.

Aussi (je m'éloigne pas mal du sujet), j'ai lu dans une superbe étude sur Tolkien. (Tolkien et ses légendes , je crois que c'est une chercheuse du CNRS qui l'a écrit, c'est très bien, pas du tout du genre des stupidités habituelles) que Arwen est justement le symbole du déclin des elfes, en ce qu'elle est finalement pas la réincarnation de Luthien, mais son reflet.

En effet, contrairement à son aïeule, elle n'agit absolument pas et se contente d'envoyer des signes à Aragorn (bannière, Elessar…). D'ailleurs quand Aragorn la voit pour la première fois c'est en pleine journée comme tu l'as bien souligné Wë, mais surtout, elle n'est pas en train de chanter ni de danser. Elle marche silencieusement dans les bois. Mais Aragorn ne doute pas d'être face à Tinuviel (en même temps, jeune homme de 20 ans, jolie fille Mr.Red)

Voilà pour le petit HS.

Denière pensée qui ne mène pas à grand chose: Orthanc la tour du mage blanc est noir
Revenir en haut Aller en bas
Eärothien
Númenor, Ile des Mots Illustres
avatar

Nombre de messages : 8543
Age : 28
Localisation : Un pays où on parle anglais ou vieux français, ou italien, ou russe tant qu'on y est.
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Les couleurs dans les oeuvres de Tolkien   Ven 21 Mar - 11:57

Zamîn a écrit:
Mais, le rouge c'est aussi l'anneau de feu (me souvient plus de son nom Embarassed ) et donc ça nous renvoit de nouveau à gandalf 

Narya I love you

_________________
Some folk we never forget
Some kind we never forgive
Haven't seen the back of us yet
We'll fight as long as we live

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://earothien.tchatcheblog.com/
Elenwë
Détenteur du Livre de Mazarbul
avatar

Nombre de messages : 2733
Age : 21
Localisation : Désert glacé de l'Helcaraxë
Date d'inscription : 15/09/2012

MessageSujet: Re: Les couleurs dans les oeuvres de Tolkien   Sam 22 Mar - 10:21

(contente que mes développements t'es plu ;))

Très intéressant ce sujet décidément, c'est dingue de voir quelles questions une simple couleur peut soulever!

Pour le rouge et Fëanor, je rajouterais simplement le plumet rouge des casques des Fëanoriens... Le rouge leur est plus qu'étroitement lié pour moi! (dans ma tête, c'est simple, Fëanorien = rouge)

En revanche, on a les bannières bleu et argent de Fingolfin... Autant Fëanor est entièrement solaire, lié au feu, à une lumière véritablement brûlante, au Soleil (qui marque le destin des Elfes rappelons-le) autant Fingolfin est lié à la Lune, d'ailleurs il arrive en Terre du Milieu au premier lever de cette dernière.

Finarfin lui aussi est lié à la lumière je pense de par la blondeur caractérisant les membres de sa famille. Cependant, toujours contrairement à Fëanor qui est lié au feu dévastateur, je le perçois plus comme un doré rayonnant pour les autres. Il ne viendrait à l'idée de personne de dire que la lumière de Galadriel est négative ^^

La fratrie est donc composé d'un lié au feu rougeoyant, un deuxième à l'argent de Telperion et le dernier au doré de Laurelin. (cette famille me fascine décidément)

(et pour les roux, il est de toute façon de notoriété publique qu'ils n'ont pas d'âme! Razz)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/4218308/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les couleurs dans les oeuvres de Tolkien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les couleurs dans les oeuvres de Tolkien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le théâtralisme dans les oeuvres de Tolkien
» Les couleurs dans les oeuvres de Tolkien
» Les prénoms dans Tolkien
» L'histoire des religions et Tolkien
» Le thème de la Mort dans l'oeuvre de Tolkien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Poney Fringant :: Les livres :: Réflexion-
Sauter vers: