Le Poney Fringant

Un forum pour les auteurs francophones de fanfictions sur le Seigneur des Anneaux
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le mariage pour Eowyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Estel
Edoras au vent Porteur de Nouvelles
avatar

Nombre de messages : 7764
Age : 33
Localisation : Fornost
Date d'inscription : 02/10/2004

MessageSujet: Le mariage pour Eowyn   Ven 8 Juil - 18:25

Notre nouvelle recrue Kedralyn a dit quelque chose qui suscite discussion et réflexion:

Citation :
J'ai l'impression qu'elle est punie de cela avec son mariage avec Faramir. Je n'ai rien contre Faramir (j'aime beaucoup ce personnage au contraire), mais Eowyn n'avait qu'une crainte, la cage...En se mariant, c'est ce qui l'attend. Même si Tolkien fait passer ça pour un moment heureux, j'ai toujours une impression négative là dessus. Mais ça n'engage que moi =)

Mon avis est totalement opposé au tien. Etant épuisée ce soir, je ne vais que commencer ma réflexion et continuer plus tard.

La rencontre d'Eowyn et Faramir est en fait ce qui permet à la Dame du Rohan de se rendre compte qu'elle ne voulait plus errer dans les champs de bataille. En fait, ce bon vieux Faramir l'aide à se rendre compte de beaucoup de choses: l'illusion de son amour pour Aragorn par exemple. Il l'aide à choisir la lumière au lieu du désespoir de l'ombre. Après tout, ne décide t'elle pas de tourner le dos à la guerre pour devenir guérisseuse ? Elle n'a plus besoin de la violence pour être une femme forte.

Le mariage comme une cage est une idée plutôt moderne. Rien ne présage, dans le comportement de Faramir ou dans le texte, que ce mariage va d'empêcher à Eowyn de s'épanouir. Au mieux, elle a quitté sa cage qu'était devenu Meduseld et son service à son Oncle et roi.

Et puis, il ne me semble pas que pour Eowyn aller à la guerre était un chemin de liberté mais plutôt cette quête de gloire et d'honneur et même de respect dans un royaume où la prouesse guerrière est ce qui donne la valeur à un individu. Sa cage c'était cette incapacité de pouvoir trouver ce respect et cette valeur; et de se sentir inutile.

Je crois que la guerre de l'anneau avec certains de ses héros 'pacifistes' lui a permis de se rendre compte qu'un individu n'a pas besoin de la guerre pour être un individu libre et intègre. C'est pour cela qu'elle choisit la voie de la guérison et non de la destruction.

Bon, je vais m'arrêter avant de m'éloigner du sujet (parce que là je commence déjà à délirer sur Aragorn le guérisseur) mais je vais vous donner des citations pour appuyer ce que je dis.


_________________


Strider is too poor a name, son of Arathorn. Wingfoot I name you.
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
Where now are the Dúnedain, Elessar, Elessar?
Why do thy kinsfolk wander afar?
Near is the hour when the Lost should come forth,
And the Grey Company ride from the North.
Revenir en haut Aller en bas
http://azadikhan.wordpress.com/
Kedralyn
Bavard
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 28
Localisation : Dans une sombre arrière-salle de Méduseld...
Date d'inscription : 30/06/2011

MessageSujet: Re: Le mariage pour Eowyn   Dim 10 Juil - 22:16

Citation :
Le mariage comme une cage est une idée plutôt moderne. Rien ne présage, dans le comportement de Faramir ou dans le texte, que ce mariage va d'empêcher à Eowyn de s'épanouir. Au mieux, elle a quitté sa cage qu'était devenu Meduseld et son service à son Oncle et roi.

Je suis tout à fait d'accord avec cela. Et je suis d'accord aussi sur le fait que ma conception assez féministe que je me fais d' Eowyn puisse fausser mon jugement.
Et j'avoue même ne pas avoir d’arguments valables tirés des livres pour vérifier mes dires...
Mais il n'empêche!
On attendra d' Eowyn, après ce mariage, qu'une seule chose: qu'elle donne une descendance. Quel dommage pour une femme aussi forte et qui a eu un rôle aussi important...! Certes, elle aime Faramir, qui l'aide à réaliser que ses besoins de grandeur ne sont justement, que des rêves. Mais alors, peut-on considérer Faramir comme un briseur de rêves? (je sens les fans du Capitaine du Gondor s'approcher silencieusement :p)
Eowyn va devenir une femme au foyer. Vu son statut social élevé, elle ne fera sans doute pas la cuisine, mais elle restera enfermée dans son futur rôle de mère et ses devoirs d'épouse jusqu'à la fin de sa vie. Et étant une femme, on se souviendra probablement d'elle uniquement comme l'épouse de Faramir.

Mais tout cela n'engage que moi, une fois de plus! ;)
Revenir en haut Aller en bas
Elrohahaha
Baie d'Or Chante les Contes
avatar

Nombre de messages : 9498
Age : 31
Localisation : Fauteuil, près de la cheminée du Poney, mangeant des radis qui piquent
Date d'inscription : 02/10/2004

MessageSujet: Re: Le mariage pour Eowyn   Lun 11 Juil - 2:51

Entièrement d'accord avec Kedralyn !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/200701/
Estel
Edoras au vent Porteur de Nouvelles
avatar

Nombre de messages : 7764
Age : 33
Localisation : Fornost
Date d'inscription : 02/10/2004

MessageSujet: Re: Le mariage pour Eowyn   Lun 11 Juil - 3:28

Je trouve un peu réducteur comme perception du mariage dans le monde de Tolkien.

Eowyn ne devient elle pas une guerrisseuse? On pourrait imaginer qu'elle prend en charge une maison des guérisons en Ithilien.
De plus, elle ne sera pas n'importe quelle femme au 'foyer' vu qu'elle devient princesse. Et qui sait ce qu'elle peut accomplir en étant une rohír au Gondor ?

Peut-être que justement elle a grandit et a choisi de nouveaux rêves. Elle est sortie de ses rêves de gloire et autres pour aller en trouver d'autres moins superficiels et égocentriques.

Dans ma conception aussi très féministe, ce n'est pas parce qu'elle n'endosse plus une armure masculine qu'elle ne va plus trouver de moyen pour s'épanouir et être forte. Ce n'est parce qu'on ne parle pas de quelqu'un dans des faits historiques que cette personne n'a rien accompli.

Etre enfermé dans un rôle... Je crois que personne y échappe, pas même les personnages de Tolkien.

_________________


Strider is too poor a name, son of Arathorn. Wingfoot I name you.
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
Where now are the Dúnedain, Elessar, Elessar?
Why do thy kinsfolk wander afar?
Near is the hour when the Lost should come forth,
And the Grey Company ride from the North.
Revenir en haut Aller en bas
http://azadikhan.wordpress.com/
Rian
Poney Converti
avatar

Nombre de messages : 353
Age : 24
Localisation : Devant mon Palantir personnel
Date d'inscription : 20/10/2010

MessageSujet: Re: Le mariage pour Eowyn   Mer 13 Juil - 10:41

Citation :
On attendra d' Eowyn, après ce mariage, qu'une seule chose: qu'elle donne une descendance. Quel dommage pour une femme aussi forte et qui a eu un rôle aussi important...! Certes, elle aime Faramir, qui l'aide à réaliser que ses besoins de grandeur ne sont justement, que des rêves. Mais alors, peut-on considérer Faramir comme un briseur de rêves? (je sens les fans du Capitaine du Gondor s'approcher silencieusement :p)

Je suis là ! ^^ (et j'ai réussi à me trouver un ordi!) Mais Estel a tout dit, c'est pas rigolo !

Qu'est ce qui te fait dire que tout ce qu'on attendra d'Eowyn c'est une descendance, Kedralyn ? Je ne crois pas que ce soit comme ça que les Gondoriens voient les femmes (= des machines à bébés). Ce serait vrai en Europe de notre Moyen âge, qui ne correspond pas du tout au Gondor. Ils ont après tout une culture très différente de la notre à cette époque : les femmes fortes (Luthien par exemple) sont dans leurs histoires, il y a eu des Reines à Numenor (alors qu'en France, elles ont eu le droit de vote qu'en 44). Les femmes Gondoriennes sont cultivées et peuvent aussi avoir une importance politique si elles le désirent. Après tout c'est Morwen de Lossarnach (la grand-mère d'Eowyn) qui s'est assurés que tout ses enfants et petits enfants savent parler sindarins et qu'ils sachent lire, et qui a amené quelques bouquins au Rohan.

Comme Estel l'a déjà dit, ce ne sera pas une simple "femme au foyer". Une femme au foyer est une femme sans profession qui reste à la maison, alors qu'Eowyn aura un métier : princesse d'Ithilien et guérisseuse. Vu sa situation sociale, elle ne sera même pas obligée de consacré beaucoup de temps à ses gosses, si elle n'a pas envie. En fait elle fera exactement tout ce qui lui plaira : elle veut s'entrainer à l'épée, elle peut, elle veut se cultiver, apprendre plusieurs langues et l'histoire du Gondor, elle peut, elle veut gérer un maison de guérison en Ithilien, elle peut, elle veut faire de la politique, elle peut, elle veut avoir une vie sociale, elle peut, elle veut passer son temps à se maquiller et faire du shopping, elle peut. (elle est où la cage ?)

Le mariage avec Faramir, c'est au contraire la porte vers la liberté pour Eowyn.

Tout d'abord, il ne lui demande à aucun moment de laisser tomber les armes, mais exprime au contraire son admiration par rapport à son exploit. Il la traite dès le départ comme son égal, les raisons qu'il lui donne pour ne pas suivre les capitaines à la porte noire sont les mêmes qu'ils se donne lui-même : ils sont blessé et pourront faire plus de mal à l'Ennemi si ils attendent d'être guéris avant d'y faire face, et de toute façon c'est trop tard pour les rattraper. Il ne montre aucune surprise ou réticence à l'idée qu'une femme veuille aller à la guerre. Devenir guérisseuse et son choix à elle et à elle seule. De plus, de mémoire, elle dit qu'elle ne se réjouira plus seulement que par le combat (ce qui ne veut pas dire qu'elle a l'intention d'abandonné complètement l'épée non plus).

Ce que Faramir lui apprend, à la limite, ce n'est pas que ses rêves de gloire sont inutiles, mais que il n'y a pas qu'en étant soldats qu'on peut être glorieux, et qu'il y a du mérite dans d'autres fonctions. C'est en fait ce que Aragorn avait essayer de lui inculquer sans succès (il s'y était mal pris aussi). Personnellement je pense que c'est une bonne chose qu'elle le comprennent, une preuve de "maturité". La Eowyn d'avant ne voyait qu'une forme de gloire : celle du guerrier. La Eowyn d'après comprend que même si les braves soldats sont glorieux, les guerisseurs qui se battent pour la vie de leur patients le sont aussi, même s'ils sont moins acclamés ! Je pense que c'est une notion importante pour Faramir, qui lui déplore justement que, à cause de la guerre et du déclin de son peuple, les hommes de guerre (lui y compris) sont tellement plus renommés que les autres.

Quels rêves a t-il brisés exactement ?
Elle voulait devenir reine, mais ça ce n'est pas de sa faute si Aragorn ne voulait pas d'elle. De toute façon en se mariant à lui, elle a la deuxième meilleurs place dans la hierarchie juste après Arwen !
Elle voulait du renom : elle en a déjà. Jamais elle n'accomplira quelque chose de plus impressionnant que tuer le Roi-sorcier. Il n'y a plus d'évolution possible de ce côté-là, en restant un simple soldats.
Elle voulait avoir de l'importance : en devenant la femme de l'Intendant du Gondor (plus haut que même le roi de Rohan d'après Gandalf), chef du conseil du Gondor et premier conseiller du Roi de Gondor et d'Arnor, et princesse d'Ithilien en même temps, elle va en avoir de l'importance.

Tolkien explique dans une lettre que ce n'est pas une amazone, c'est à dire un vrai soldat qui aime faire la guerre pour faire la guerre, à la Boromir, mais elle est capable de grandes prouesses martiales si la situation le demande (paraphrasé de mémoire). Ce n'est pas vraiment ce qu'elle aime faire. Si elle est allé au Pelenor, ce n'est pas parce qu'elle avait envie de tuer des orques, c'est avant tout parce qu'elle voulait être active, et parce qu'elle cherchait la mort, mais comme il est hors de question de se suicider et qu'elle voulait du renom, il fallait qu'elle meurt sur un champs de bataille. Aussi elle voulait mourir avec son oncle et son frère, pas toute seule à Meduseld.

Elle était dans une cage au Rohan, obligée d'attendre pendant que les hommes agissent, obligés de s'occuper de son vieil oncle pendant que son frère risque la mort, à se sentir à peu près aussi utile que le bâton que le roi utilise pour marcher (là encore paraphrasé de mémoire). Et après quand Théoden est de nouveau lui-même, ça ne s'arrange pas pour Eowyn : il l'oubli, pas de gratitude pour les années qu'elle a passé à ses côtés (depuis qu'elle a 19 ans quand même!). Quand il cherchait quelqu'un pour s'occuper du peuple à sa place pendant qu'il s'en va faire la guerre, il demande s'abord à tous ses généraux (qui refusent), ensuite il demande à ses conseiller de choisir quelqu'un à sa place, et quand on lui dit que le peuple à confiance en la maison de Eorl, il répond qu'il ne peut pas se séparer d'Eomer : il faut que Hama lui rappelle l'existence de sa nièce (elle aussi de la maison de Eorl, et oui!). Elle n'a aucune importance, aucune liberté, elle ne peut qu'obéir et faire les "corvées" que son oncle lui demande. Personne ne la comprend, son frère ne se rend même pas conte qu'elle a un problème. Et en plus de tout ça, elle a honte de ce que Grima a fait de la royauté au Rohan. Aragorn était sa porte de secoure, sa dernière chance, mais il l'a repoussée.

Quand elle se réveille dans les maisons de guérison, presque rien a changé : elle est de nouveau prisonnière, sauf que c'est à MT et pas à Meduseld, elle doit de nouveau attendre pendant que son frère et d'autres risquent leur vie pour sauver le monde, réduite à l'inaction. Sauf que là elle rencontre Faramir, et tout de suite elle commence à aller mieux. Puis l'anneau est détruit, Sauron a perdu. Faramir s'en va faire son job et elle est de nouveau seule dans les maisons de guérison. Alors que tout le monde est content, elle retombe dans sa dépression et redeviens malade. Elle sait que même si la TM est sauvée, elle n'a pas d'avenir : elle devra retourné au Rohan, être la sœur du Roi dans une situation bloquée, seconde à celle qu'il choisira comme épouse. Eventuellement elle pourra épousée un noble Rohirrim, mais sans plus.

Ce que Faramir lui offre, c'est d'être la seconde femme la plus importante du monde des hommes (après Arwen). Dans son discours (avant de savoir qu'il resterait intendant et qu'il sera nommé prince en fait), il parle de ce qu'ils pourront accomplir ensemble, tous les deux : il n'a pas l'intention de la laisser de côté (dans son délire de faire un jardin, etc...). Il ne l'obligera pas à faire quelques chose si elle n'a pas envie aussi : il précise qu'ils iront en Ithilien si et seulement si sa dame est d'accord.

Elle va pouvoir se construire toute une principauté avec lui, en partant de zero. Ce sera elle qui règnera à chaque fois qu'il sera convoqué à Minas Tirith pour tel ou tel conseil, ou s'il part en guerre. J'imagine que vu comment il sera occupé (Tolkien explique dans une lettre tout ce qu'il aura à faire -> beaucoup de trucs), il va devoir délégué un peu même quand il est là. Elle pourra l'influencer sur ses décisions, et à travers lui le roi (et en fait elle pourra même influencer le roi directement, ils se connaissent et seront voisins). Elle pourra avoir une vrai part dans la politique de l'Ithilien et celle des Royaumes réunifiés de Gondor et d'Arnor. Elle pourra même amélioré la condition de la femme si c'est son projet. C'est quand même plus important que quoi que ce soit qu'elle puisse faire en étant une guerrière du Rohan.

Et en plus de tout ça, elle aura Faramir ! (c'est le meilleur ! Very Happy)

Donc en fait, qu'est-ce que vous auriez préféré pour elle exactement ?

(Désolé si tout ça est un peu brouillon, c'est que c'est écrit linéairement et j'ai trop la flemme d'arranger un joli pavé bien taillé là maintenant ! ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Sentinelle
Araignée Tisseuse de Messages
avatar

Nombre de messages : 1233
Age : 29
Localisation : Fondcombe, à apprendre la médecine elfique
Date d'inscription : 11/09/2011

MessageSujet: Re: Le mariage pour Eowyn   Sam 15 Fév - 2:49

Ce topic commence un peu à dater, mais vu que je suis en train de réfléchir à écrire quelque chose sur Eowyn, vous me donnez ample matière à réflexion.
La "guérison psychologique" d'Eowyn m'a toujours intriguée: elle est triste car veut retrouver Aragorn, Faramir lui dit qu'il l'aime et lui demande d'être aimé en retour, et là (citation de mémoire) "son coeur changea, ou peut-être comprit-elle enfin". Mais changea pour quoi? Comprit quoi?

La première fois qu'Aragorn voit Eowyn, Tolkien la décrit comme "n'étant pas encore parvenue à la plein maturité de la femme" (cité encore de mémoire); peut-être encore une sorte de post-adolescente qui cherche encore son rôle, car celui qu'on lui donne (s'occuper de Théoden) ne lui convient pas. Vu qu'elle est entourée d'hommes, elle les prend pour modèles et rêve d'être comme eux (ce qui la fait renier sa condition de femme: elle veut être un homme).

Donc, je pense que Faramir l'aide à lui montrer que l'homme et la femme sont complémentaires, avec deux rôles différents dans la société, sans que l'un soit plus dégradant que l'autre (même si les hommes, au combat ou en tout cas "sur le devant de la scène", sont davantage glorifiés que les femmes). Eowyn comprend enfin (mais Tolkien passe trop vite là-dessus pour que je comprenne ce qui se passe dans sa tête) qu'elle ne deviendra elle-même, et donc vraiment heureuse, qu'en étant pleinement femme. Ce qui ne veut pas dire qu'elle ne saura pas se battre ou faire des trucs d'homme si le besoin s'en fait ressentir (les femmes étant souvent beaucoup plus endurantes et courageuses que les hommes dans ces moments-là).

Je risque de me faire taper dessus, mais tant pis, j'en parle quand même: j'avais entendu une intéressante analyse de la soumission de la femme à l'homme, non pas en tant qu'esclave docile, mais littéralement "sous-mission", "qui aide à la mission". Ce qui exige des femmes d'être vraiment des femmes fortes, sur qui les hommes (et en particulier leurs maris) peuvent s'appuyer. On peut penser aux femmes qui correspondaient avec les soldats pour leur remonter le moral pendant les guerres mondiales, par exemple. Ce ne sont pas elles qui ont reçu des médailles, mais leur rôle a sûrement été extrêmement important.
Adapté à Eowyn, je la verrais plutôt seconder Faramir dans leur installation en Ithilien, où il y avait sûrement beaucoup de choses à faire, voire quelques Orques qui se baladaient encore. Il y a moyen qu'ils complètent bien: Faramir reçoit la tendresse et l'appui dont il a besoin, et peut donner ceux qu'il a; et Eowyn reçoit une autre sorte d'appui et un rôle qui l'épanouit.
Pensez-en ce que vous voulez (surtout vu la mentalité ambiante sur le gender), mais je pense qu'une réflexion sur les rôles de l'homme et de la femme serait intéressante.

Oui, je suis une vraie femme. Non, je n'ai pas envie d'être une esclave. Mais j'aimerais comprendre ce qui arrive à Eowyn en quelques secondes, pour qu'elle comprenne enfin qu'elle n'est pas un homme, et qu'elle en soit heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Estel
Edoras au vent Porteur de Nouvelles
avatar

Nombre de messages : 7764
Age : 33
Localisation : Fornost
Date d'inscription : 02/10/2004

MessageSujet: Re: Le mariage pour Eowyn   Sam 15 Fév - 7:53

Je crois qu'en rencontrant Faramir et après avoir fait l'expérience réelle de la guerre, Eowyn se rend compte que pour se faire respecter, elle n'a pas seulement besoin de se déguiser en homme et l'imiter.
Elle a grandi dans une maison sans exemple féminin, entourée d'homme et dans une culture qui valorise la bravoure sur le champ de bataille. Donc évidemment, dans sa conception de force, elle n'a que l'exemple de ce type de masculinité. Elle s'identifie donc à son frère, cousin et oncle et ne voit que cette voie pour s'épanouir et devenir.
Son amour pour Aragorn me fait des fois penser à l'amour loyal d'un soldat pour son capitaine. Elle veut le suivre en guerre, elle le voit victorieux et comme un espoir.
Donc ça reste encore un amour presque masculin.
Après le combat, après s'être prouvée qu'elle était l'égal d'un homme, elle est laissé derrière pour la plus grande des batailles. Et là, elle rencontre Faramir qui la valorise en tant qu'être humain, au delà de son sexe. Il la respecte, l'écoute et se confie. Je crois qu'après avoir vécu un amour idéalisé pour un homme qui avait seulement de la généreuse pitié pour elle, ce regard de Faramir la fait fleurir et elle se rend compte que pour lui, elle n'a pas besoin de prouver quoi que ce soit. Il la respecte et l'admire telle qu'elle l'est.
Donc peut-être que ce qu'elle comprend c'est qu'elle n'a pas besoin d'être un homme pour mériter amour et respect.
Faramir est différent de son frère Boromir ou Eomer. Il est comme Aragorn sauf qu'il est plus 'humain'. Je crois (et je me base sur ma mémoire) qu'il montre quelque peu sa vulnérabilité à Eowyn et peut-être qu'elle comprend que les hommes ne sont pas ces dieux mythiques tels qu'ils sont sûrement décrits dans les récits épiques. C'est un être humain complémentaire.
Il lui montre une autre manière d'exister, loin de la guerre et de ce besoin de se prouver.

Je crois que c'est très simple. Une femme (ou même un homme) qui a vécu dans un amour dans un sens et qui se retrouve devant quelqu'un qui l'aime ou lui montre de l'admiration pour ce qu'elle/il est, ça fait épanouir n'importe qui.
Aussi, on se concentre sur Eowyn mais n'oubliez pas que Faramir aussi se réveille et se fait soigner grâce à elle.

Peut-être qu'on veut trop voir ce mariage à travers le filtre d'une analyse du genre, mais c'est peut-être tout simplement la réalisation d'un être humain (qui se trouve être une femme) que ce n'est pas la violence ou la guerre ou des actes de bravoure qui apportent la joie et le respect mais le seul fait d'exister. Faramir montre aussi à Eowyn que l'obscurité est passée et que donc le temps des combats n'est plus et que maintenant il faut soigner ce monde. Après la guerre, vient l'amour qui guérie.

Par contre, je dois vraiment relire ce passage, on devrait voir ce que veut dire le cadeau de la mante que donne Faramir à Eowyn.

_________________


Strider is too poor a name, son of Arathorn. Wingfoot I name you.
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
Where now are the Dúnedain, Elessar, Elessar?
Why do thy kinsfolk wander afar?
Near is the hour when the Lost should come forth,
And the Grey Company ride from the North.
Revenir en haut Aller en bas
http://azadikhan.wordpress.com/
Sentinelle
Araignée Tisseuse de Messages
avatar

Nombre de messages : 1233
Age : 29
Localisation : Fondcombe, à apprendre la médecine elfique
Date d'inscription : 11/09/2011

MessageSujet: Re: Le mariage pour Eowyn   Sam 15 Fév - 9:38

Merci beaucoup pour cette longue réponse!
C'est vrai que le regard de Faramir est nouveau pour elle, et sans doute que c'est cela qui lui plaît. Et contrairement aux autres hommes qu'elle connaît, elle peut devenir un soutien pour lui, car, comme tu le dis, Faramir se montre vulnérable (de mémoire, il demande à Eowyn de pouvoir discuter avec elle pour se changer les idées). Ce rôle d'écoute est très féminin (avec parfois le défaut de vouloir materner tout le monde).

En fait, cet amour est sans doute une double réalisation: celle d'Eowyn, mais aussi celle de Faramir.

Tu me fais réaliser qu'Eowyn a changé progressivement, mais sans s'en rendre compte; d'où son changement brutal quand elle en prend conscience. Chacun regarde l'autre tel qu'il est, et pas selon ce qu'il fait ou a fait.

Au sujet de la mante: elle appartenait à la mère de Faramir, qui en revêt Eowyn car, pour lui, cela convient à sa tristesse et sa beauté.
Revenir en haut Aller en bas
Eärothien
Númenor, Ile des Mots Illustres
avatar

Nombre de messages : 8502
Age : 27
Localisation : Un pays où on parle anglais ou vieux français, ou italien, ou russe tant qu'on y est.
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Le mariage pour Eowyn   Mar 18 Fév - 2:32

Je me souviens qu'il y a quelques années, j'avais rêvé de la scène du Retour du Roi où Aragorn dit à Eowyn "It is but a shadow and a thought that you love, I cannot give you what you want" (de mémoire). Dans ce rêve j'étais Eowyn, et Aragorn était le garçon dont j'étais vainement amoureuse à l'époque.

ça m'avait marquée parce que je m'étais dit que, comme moi avec ce garçon que j'adorais de loin sans vraiment le connaître, Eowyn avait idéalisé Aragorn dès sa première rencontre avec lui, le mettant sur un piédestal comme l'homme noble et brave qui allait, en l'aimant, la libérer des difficultés de son existence et de sa triste condition. Sauf qu'Aragorn ne se battait pas pour elle, et n'avait pour elle que de l'affection et de l'admiration. En un sens Eowyn le savait mais refusait de l'admettre, et continuait à croire que si elle y croyait assez fort, si elle l'aimait suffisamment, elle finirait par lui faire changer d'avis ... Et c'est finalement en rencontrant Faramir et en découvrant la simplicité d'un amour véritable qu'elle cesse enfin de faire semblant de croire à l'amour d'Aragorn. En admettant qu'ils ne sont pas faits pour être ensemble, elle peut enfin en faire le deuil et se tourner vers un autre amour, plus réel et plus épanouissant.

_________________
Some folk we never forget
Some kind we never forgive
Haven't seen the back of us yet
We'll fight as long as we live

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://earothien.tchatcheblog.com/
AragornGhost15
Pipelet
avatar

Nombre de messages : 169
Age : 16
Localisation : Tourne des mods LOTR pour les autres jeux.
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: Le mariage pour Eowyn   Mer 12 Mar - 5:07

Il y a encore une chose à dire.
Si mes souvenirs sont bons, Theoden et Eomer dans le Retour Dur Roi, rencontre Eowyn après sa discussion avec Aragorn où il l'a repoussée et la voient habillé en Rohirrim(je crois sinon je vais passer pour un inculte), et ils ne disent rien, comme Eowyn le dit, "les femmes de ce pays ont appris à manier l'épée, celles qui ne l'utilisent pas meurent par elle" un truc dans le genre. Pour les Rohirrims, il y a déjà du avoir des femmes guerrières. Après pour moi, Eowyn et Faramir se complète, ils ont tous deux cherché la gloire, l'un pour son père et l'autre pour qu'on la traite pour l'égal des hommes, et ils y ont acquis souffrance. Pour Eowyn, la mort de son oncle et ses blessures aux bras causés par le R-S d'Angmar, et pour Faramir, la mort de son père malgré que Denethor soit revenu à la raison et ai enfin montré un peu d'amour pour son fils cadet ainsi que tous ses blessures infligés à Osgiliath par les Orques (je crois, faut que je révise mon Tolkien). Faramir et Eowyn ont aussi la même contraste par rapport à leur famille, ils ont tous deux des frères ainé vaillant à qui ont donne toute la gloire. Et ensuite, quand vint l'heure pour eux de passer à l'action, on les oublis, Eowyn dans les 2 tours quand Theoden l'envoie à Dunharrow après avoir demandé à tous ces généraux et ses conseillers; et pour Faramir quand il veut aller à Foncombe et que sont père refuse pour laisser Boromir. Mais après en question de la guerre de l'Anneau, si Faramir avait été dans la Communauté à la place de Boromir,il aurait survécu à Amon Hen, il aurait connu Eowyn mais n'aurait pas eu la même relation, je pense qu'il n'aurait pas voulu prendre l'Anneau à Frodon, mais alors Frodon n'aurait pas eu d'aide en Ithilien ou aurait trouvé Boromir à la place et Boromir lui aurait pris l'Anneau. Donc d'une certaine façon Denethor à eu raison et puis il pense aussi à défendre son pays, pas étonnant qu'il ait allumé les feux d'alarmes d'Amon Dîn.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mariage pour Eowyn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mariage pour Eowyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mariage pour Eowyn
» Just wanted to say... Thank you | Alicia & Callen
» Eowyn et Arwen
» [RECHERCHE] Femme pour mariage
» A toi pour toujours [ Mariage - PV Trystan ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Poney Fringant :: Les livres :: Le Seigneur des Anneaux-
Sauter vers: