Le Poney Fringant

Un forum pour les auteurs francophones de fanfictions sur le Seigneur des Anneaux
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le théâtralisme dans les oeuvres de Tolkien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Náriel
Chevalier de l'Encre Sacré
avatar

Nombre de messages : 773
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Le théâtralisme dans les oeuvres de Tolkien   Sam 28 Fév - 3:31

Je viens de finir les Enfants de Hurin, et par plusieurs fois je me suis rendue compte d'une chose : beaucoup de "scènes" théâtrales ou picturales, très "tableau".

Quand Beleg vient délivrer Turin, et que celui-ci le tue, un éclair illumine la scène, permettant à notre héros malchanceux de voir le corps de son ami. Le coup de l'éclair au bon moment, c'est quand même vieux, non ? Razz
Deux scènes aussi avec Niënor Niniel, quand elle court. La première fois elle est dévêtue, l'image de la biche est employée. La jeune vierge qui court nue dans les bois, ça ramène aussi à des classiques très vieux ^^
De même quand elle court, vêtue de blanc au travers des branchages toussa.

Sûrement d'autres scènes, mais je ne les ai pas en mémoire, mais j'ai l'impression que même le langage employé dans les dialogues fait vraiment tragédie grecque, et si c'était en alexandrins, je ne serai pas très étonnée je crois.

J'essaye de trouver une conclusion à ces observations, et la seule qui me vient est proche du débat sur l'oralité des contes du Silmarillion, tout comme les pièces de Racine et cie étaient avant tout orales.
Revenir en haut Aller en bas
http://nariel-limbaear.blogspot.com/
Aéléa WoOd
Havres Gris, Rivages des Missives Echouées
avatar

Nombre de messages : 8996
Age : 21
Localisation : Le nord
Date d'inscription : 09/10/2004

MessageSujet: Re: Le théâtralisme dans les oeuvres de Tolkien   Sam 28 Fév - 4:42

Et les scènes où une "jeune fille" (Luthien, Arwen, Melian) danse et chante dans une clairière ou une forêt et qu'un homme la découvre et en tombe amoureux, j'ai toujours trouvé ça très théâtralisé justement. (oh, même scène dans la Belle au Bois Dormant version dessin animé !)

Après je n'ai pas grand chose d'autre à apporter au sujet, j'espère que les suivants trouveront de quoi se mettre sous la dent, car c'est un sujet très interessant !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Eärothien
Númenor, Ile des Mots Illustres
avatar

Nombre de messages : 8542
Age : 28
Localisation : Un pays où on parle anglais ou vieux français, ou italien, ou russe tant qu'on y est.
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Le théâtralisme dans les oeuvres de Tolkien   Sam 28 Fév - 13:00

(Associer Luthien ou Arwen à la Belle au Bois Dormant révolutionnerait ma vision de l'existence ^^)

_________________
Some folk we never forget
Some kind we never forgive
Haven't seen the back of us yet
We'll fight as long as we live

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://earothien.tchatcheblog.com/
Estel
Khazad Dûm, Discours Caverneux
avatar

Nombre de messages : 7818
Age : 33
Localisation : Fornost
Date d'inscription : 02/10/2004

MessageSujet: Re: Le théâtralisme dans les oeuvres de Tolkien   Dim 1 Mar - 5:03

C'est dingue mais je parlais justement du théâtralisme dans une autre oeuve!
Moi je pense à la rencontre de Grand-Pas; Effectivement la manière dont Aragorn se dévoile, le fait qu'on ne sait qu'après qu'il est effectivement un "gentil"... Je sais pas si on peut vraiment parler de cela en termes de tragédie grecque mais ça me fait vaguement pensé à la phase où le voile tombe et on reconnait le personnage.

Les chants, les poèmes aussi fixe les oeuvres de Tolkien dans un discours théâtrale. Enfin, je m'égare du sujet mais les scènes de chants, poèmes et autres à Imladris me font penser a des tableaux.

Sinon, la manière dont Frodo assume sa charge de porteur de l'anneau me fait penser à la signification de tragique. Là je ne suis pas chez moi et je n ai pas à ma disposition mes notes sur la tragédie grecque donc le terme exact qui pourrait désigner l'anneau m'échappe. C'est la "faute" de Bilbo qui fait que Frodo ne peut pas échapper à son destin donc d'être porteur de l'anneau. Pourrait on comparer les nazgul aux furies? Si Fordo ne mène pas à bien son devoir alors il risque, comme un héros grecque, d'être poursuivi par les furies.

Enfin je développerai avec le bon vocabulaire tout ça quand je serai mieux réveillée.
Excellente réflexion...

_________________


Strider is too poor a name, son of Arathorn. Wingfoot I name you.
 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
Where now are the Dúnedain, Elessar, Elessar?
Why do thy kinsfolk wander afar?
Near is the hour when the Lost should come forth,
And the Grey Company ride from the North.
Revenir en haut Aller en bas
http://azadikhan.wordpress.com/
Noldorin
Jacasseur
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 25
Localisation : Cachée dans les recoins de la bibliothèque
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Le théâtralisme dans les oeuvres de Tolkien   Dim 1 Mar - 9:41

*Répond vite, approfondira plus tard*

Pour Nienor, je vois plutôt du symbolisme dans le fait qu'elle est vêtue de blanc. La relation (classique) entre virginité/pureté/blancheur.
Revenir en haut Aller en bas
La Folleuh
Dresseur de Mots
avatar

Nombre de messages : 3599
Age : 29
Localisation : devant mon ordi
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Le théâtralisme dans les oeuvres de Tolkien   Sam 7 Mar - 11:43

Mais l'oeuvre de Tolkien est présentée comme une épopée, non ? Donc cela semble normal qu'elle soit théâtralisée. De plus, les apparitions des femmes (Luthien, Arwen) sont vues du point de vu des hommes, donc ils vont magnifier leur visions (ou pas, je ne peux pas vraiment être juge en la matière... ^^)
Et puis, je préfère qu'on nous vende du rêve comme cela plutôt que l'on me dise que Luthien arriva en se dandinant comme un canard... Je sais, je m'égare.
D'un autre côté, que serait une grande oeuvre sans son côté grandiose ? C'est l'iréel des situations qui les rendent magique je trouve.

ps : Suis-je trop cassante dans mes propos ? Si c'est le cas, désolée, ce n'est absolument pas mon but ! Ent Ent

_________________
homo hominis lupus
Revenir en haut Aller en bas
Náriel
Chevalier de l'Encre Sacré
avatar

Nombre de messages : 773
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Le théâtralisme dans les oeuvres de Tolkien   Sam 7 Mar - 12:19

La Folleuh : On a pas beaucoup de points de références pour comparer les oeuvres sur Arda, par l'abondance d'écrits sur ce monde, mais je pense qu'il n'y a pas besoin de ce grandiose pour faire une oeuvre magique ^^'
Et n'oublions pas, des hommes amoureux :]


Estel : je parlais plutôt des passages un peu... clichés (:/ j'aime pas ce mot) par rapport à une culture de ce genres de légendes (Luthien et Arwen comme l'a signalé Aelea), et je trouve ton "extension" vraiment pas mal, plus poussée.
Revenir en haut Aller en bas
http://nariel-limbaear.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le théâtralisme dans les oeuvres de Tolkien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le théâtralisme dans les oeuvres de Tolkien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le théâtralisme dans les oeuvres de Tolkien
» Les prénoms dans Tolkien
» Les couleurs dans les oeuvres de Tolkien
» Satan dans ses oeuvres...
» L'histoire des religions et Tolkien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Poney Fringant :: Les livres :: Réflexion-
Sauter vers: