Le Poney Fringant

Un forum pour les auteurs francophones de fanfictions sur le Seigneur des Anneaux
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La fiche de Galadriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eärothien
Númenor, Ile des Mots Illustres
avatar

Nombre de messages : 8502
Age : 27
Localisation : Un pays où on parle anglais ou vieux français, ou italien, ou russe tant qu'on y est.
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: La fiche de Galadriel   Ven 16 Mai - 13:25

Parce que je suis fan d’elle depuis le début, que je trouve son personnage fantastique, et parce que quoiqu’en dise Eomer, c’est elle la plusse belle. Na.

Et maintenant, je vais essayer de ne pas pomper les articles de Tolkiendil ou Wikipedia.

Commençons par le CV (merci l’index du Silmarillion) :
Citation :

« Fille de Finarfin et sœur de Finrod Felagund, un des chefs de la rébellion des Noldor contre les Valar. Epousa Celeborn à Doriath et resta avec lui sur les Terres du Milieu après la fin du Premier Âge. Gardienne de Nenya, l’anneau de l’eau, à Lothlórien. »

J’ajouterai que sa mère était Eärwen d’Alqualondë ; le père de Finarfin était Finwë et sa mère Indis des Vanyar. Plus de détails sur la famille viendront ensuite. Galadriel appartient au peuple des Noldor, qui comptent parmi les Calaquendi, les Elfes de Lumière (Grands Elfes), qui vinrent à Aman (Valinor) au temps des Deux Arbres.

À propos de son nom

Citation :
« La racine kal-(gal), « briller », se trouve également dans Calaquendi ou Gil-galad, par exemple. Aucun rapport avec le mot sindarin galadh, « arbre », bien qu’un tel rapport ait souvent été fait dans le cas de Galadriel et son nom changé en Galadhriel. Dans le Haut Langage des Elfes son nom était Al(a)tariel, de alata « éclat » (galad en sindarin) et riel « jeune fille couverte de guirlandes » (de la racine rig- « entourer, mêler ») : le sens complet, « jeune fille couronnée d’une guirlande radieuse », se référait à sa chevelure. »

Première évocation (Silmarillion, chapitre 5 : Eldamar et les princes d’Eldalië)

De Finarfin, on dit qu’il « était le plus beau [par rapport à son frère Fingolfin] ; il avait la sagesse du cœur ».
Citation :
« Finarfin engendra Finrod le Loyal (qu’on appela plus tard Felagund, le Seigneur des Cavernes), puis Orodreth, Angrod et Aegnor, et tous quatre aimaient les fils de Fingolfin comme s’ils avaient été leurs frères. Ils eurent une sœur, Galadriel, la plus belle fille de la maison de Finwë, ses cheveux avaient un éclat doré comme s’ils avaient capturé dans leurs filets les rayons de Laurelin. »

=> Première caractéristique : elle est blonde et belle.

Comment Galadriel suivit Fëanor vers les Terres du Milieu (chapitre 9 : La Fuite des Noldor)

Sans refaire toute l’histoire, Morgoth a volé les Silmarils de Fëanor qui veut partir les retrouver et embarque tout le monde avec lui.

Citation :
« Fingolfin et son fils Turgon se prononcèrent contre Fëanor [...]. Mais Finarfin parla calmement, comme de coutume, et tenta d’apaiser les Noldor. Il leur demanda d’attendre et de réfléchir avant de s’engager sur une voie sans retour. Un seul de ses fils, Orodreth, parla en ce sens, et Finrod seconda Turgon, son ami, mais Galadriel, la seule femme des Noldor, ces jours-là, qui eut sa place parmi les princes, aussi grande et vaillante qu’eux, était impatiente de partir. Elle ne prêta pas le serment mais les paroles de Fëanor rappelant les Terres du Milieu avaient touché son cœur et elle brûlait de parcourir une terre sans frontières et d’êtres maîtresse de son propre domaine. »
=> La voilà grande, courageuse, indépendante et respectée comme le serait un homme, fait unique en l’occurrence. Peut-être même un peu ambitieuse aussi ; effectivement, ce n’est pas comme si la grandeur ne l’intéressait pas.

À travers l’Helcaraxë

Après le massacre d’Alqualondë, ce charmant Fëanor traverse la mer avec un premier groupe, puis décide de brûler les navires plutôt que de les renvoyer aux autres, leur laissant le choix de périr au milieu de la glace ou de rentrer en Aman.
Citation :

« Alors Fingolfin [...] fut pris d’une rage amère, mais il voulut plus que jamais trouver le moyen d’atteindre les Terres du Milieu et de retrouver Fëanor. Lui et sa suite errèrent longtemps, misérables, en Araman, mais cette épreuve ne fit que renforcer leur courage et leur endurance [...]. La jeunesse et l’ardeur qu’ils avaient au cœur les firent s’aventurer jusqu’au Grand Nord et là, conduits par Fingolfin et ses fils, et Finrod et Galadriel, ils osèrent affronter les terreurs d’Helcaraxë et le chaos des glaces. Les Noldor ne surpassèrent jamais l’exploit que fut cette traversée désespérée dans le malheur et la souffrance ».

=> Toujours aussi courageuse ; les guerres en Terre du Milieu n’était pas les premiers malheurs qu’elle affrontait.

À Doriath
(chapitre 13 : Le Retour des Noldor)

Les Noldor ont fini par s’installer en Terre du Milieu, notamment à Doriath, royaume de Thingol et Melian.
Citation :

« Finrod et sa sœur Galadriel furent les hôtes à Doriath du Roi Thingol, leur parent. [Puis] Finrod vint habiter à Nargothrond avec un grand nombre de ses gens [...]. Sa sœur Galadriel ne suivit pas son frère à Nargothrond, car Celeborn, un des parents du Roi Thingol, vivait à Doriath, et ils s’aimaient d’un grand amour. Elle resta donc dans le Royaume Caché, près de Melian, de qui elle apprit beaucoup de récits et d’histoires concernant les Terres du Milieu. »
=> C’est sûr qu’avoir vécu à Valinor ne suffisait pas, il fallait encore devenir l’amie d’une Maia ! Smile Il y a quelques années, j’avais déliré en imaginant que Luthien et Galadriel se livraient à une guerre pour savoir qui se marierait la première. La lutte était serrée, croyez-moi !

Rester en Terre du Milieu (chapitre 24 : Le Voyage d’Eärendil et la guerre de la Grande Colère)

Résumé des épisodes précédents : Morgoth a ruiné Doriath, détruit Gondolin et Nargothrond, et globalement détruit la Terre du Milieu. Eärendil décide alors de naviguer vers Valinor pour appeler les Valar au secours, et réussit à leur faire affronter et vaincre Morgoth. De nombreux Eldar partent alors vers Valinor.
Citation :

« Mais les Eldalië n’étaient pas tous disposés à abandonner ces Terres du Milieu où ils avaient si longtemps vécu et souffert, et quelques uns y restèrent de nombreux siècles. Parmi eux Círdan le Charpentier, Celeborn de Doriath et sa femme Galadriel, la seule qui restait de ceux qui avaient conduit les Noldor en exil à Beleriand. Resta aussi le Grand Roi Gil-galad et avec lui Elrond le Demi-Elfe. »

=> Et fidèle, avec ça. Je trouve ça émouvant que Galadriel, et les autres avec elle, aient préféré rester en Beleriand malgré les faiblesses de cette terre plutôt que d’aller au « paradis » de Valinor. Peut-être parce que là, notamment parmi les autres Enfants d’Ilúvatar, les joies sont plus intenses au même titre que les peines.

Nenya (Les Anneaux du Pouvoir et le Troisième Âge)

Sauron, sous l’apparence séduisante d’Annatar, a enseigné aux Elfes à créer les Anneaux de Pouvoir, mais tout en créant l’Unique pour les gouverner tous.

Citation :
« Pris de peur et de colère [...], les Elfes s’enfuirent, purent emporter trois des anneaux et les cacher. C’était les trois qui avaient été faits en dernier et qui avaient le plus grand pouvoir : Narya, Nenya et Vilya, les Anneaux du Feu, de l’Eau et de l’Air, sertis de Rubis, de diamants et de Saphirs. Sauron les désirait par-dessus tout, car ceux qui les portaient pouvaient échapper aux effets du temps et reculer la fatigue du monde. Il ne put les découvrir, car ils avaient été confiés aux mains des Sages qui les cachèrent [...]. Les Trois restèrent purs de toute souillure, car Celebrimbor seul les avait forgés et la main de Sauron ne les avait jamais touchés. »

Citation :
« Les Elfes ne parlèrent plus ouvertement des Trois Anneaux [...], et peu même chez les Eldar savaient à qui ils avaient été confiés [...]. L’Anneau de Diamant était au pays de Lórien où vivait Dame Galadriel, la reine des Elfes des bois. C’était l’épouse de Celeborn de Doriath, mais elle faisait partie des Noldor et se souvenait du jour d’avant les jours à Valinor. Des Elfes qui étaient encore sur les Terres du Milieu, c’était la plus belle et la plus puissante. »

=> J’avais bien dit que c’était la plus belle ! Bref, Nenya en Lórien comme Vilya à Imladris permirent au bonheur et à la beauté des Elfes de conserver leur éclat tout au long du Troisième Âge. Ces Anneaux me fascinent totalement.

Les Istari

Sauron s’établit en secret à Dol Guldur, et les Istari sont envoyés pour l’empêcher de nuire.
Citation :

« Nul à cette époque ne savait d’où ils venaient, sauf Círdan le Charpentier qui ne le révéla qu’à Elrond et à Galadriel [...]. L’Ombre revint plus forte que jamais, et c’est à ce miment que se tint le premier Conseil des Sages, le Conseil Blanc, où vinrent Elrond, Galadriel, Círdan, d’autres princes des Eldar ainsi que Mithrandir et Curunír. Ce dernier (appelé aussi Saroumane le Blanc) fut choisi pour chef [...]. Galadriel eût souhaité que Mithrandir fût à leur tête, malgré les rebuffades de Saroumane gagné par l’orgueil et la soif de pouvoir, mais Mithrandir refusa cette charge. »

=> Moralité : si Gandalf avait écouté Galadriel, la face de la Terre du Milieu en aurait probablement été changée.

Bon, fin de ce premier numéro, je viendrai plus tard vous raconter la suite et ce qui est décrit dans le Seigneur des Anneaux.
J’adore Galadriel Very Happy

_________________
Some folk we never forget
Some kind we never forgive
Haven't seen the back of us yet
We'll fight as long as we live

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://earothien.tchatcheblog.com/
Laessiel
Turin, Pourfendeur des Parchemins Interdits
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 32
Localisation : A la cueillette
Date d'inscription : 02/10/2004

MessageSujet: Re: La fiche de Galadriel   Mar 20 Mai - 1:34

J'arrive pas à croire qu'on n'ait pas fait cette fiche avant, tout de même !
bien joué, Ea !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/335807/
Lorina
Gobelin Criard
avatar

Nombre de messages : 2894
Localisation : Sous une roche.
Date d'inscription : 02/10/2004

MessageSujet: Re: La fiche de Galadriel   Mar 20 Mai - 7:38

Elle est super bien faite, cette fiche ^^ *a lu l'autre jour et a pas commenté* Héhé, j'aurais pas eu la patience d'en monter une aussi longue, et avec toutes les citations pour prouver, en plus Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Eärothien
Númenor, Ile des Mots Illustres
avatar

Nombre de messages : 8502
Age : 27
Localisation : Un pays où on parle anglais ou vieux français, ou italien, ou russe tant qu'on y est.
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: La fiche de Galadriel   Mar 20 Mai - 8:51

Merci les filles ! Allez, j'essaierai de mettre la suite cette semaine.

_________________
Some folk we never forget
Some kind we never forgive
Haven't seen the back of us yet
We'll fight as long as we live

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://earothien.tchatcheblog.com/
Eärothien
Númenor, Ile des Mots Illustres
avatar

Nombre de messages : 8502
Age : 27
Localisation : Un pays où on parle anglais ou vieux français, ou italien, ou russe tant qu'on y est.
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: La fiche de Galadriel   Ven 23 Mai - 8:45

Passons au Seigneur des Anneaux, maintenant.

Quelques mots sur la Lothlórien (La Communauté de l’Anneau, livre II, chapitre 6 : La Lothlórien)

Aussi nommée Laurelindórenan (nom que je trouve magnifique). Lothlórien signifie « Lórien des fleurs ».
Que dit Legolas :

Citation :
« Là sont les bois de Lothlórien ! C’est la plus belle des résidences de mon peuple. Nuls arbres ne ressemblent à ceux de cette terre. Car, en automne, leurs feuilles ne tombent point mais se muent en or. Ce n’est pas avant l’arrivée du printemps et l’éclosion de la nouvelle verdure qu’elles tombent, et alors les branches sont chargées de fleurs jaunes ; et le sol du bois est tout doré, dorée est la voûte et ses piliers sont d’argent, car l’écorce des arbres est lisse et grise. [...] La Lórien n’est pas encore désertée, car il existe toujours un pouvoir secret qui tient le pays à l’abri du mal [Il s’agit bien sûr de Nenya]. »

Que dit Boromir :

Citation :
« Nous avons entendu parler de cette terre périlleuse en Gondor, et l’on dit que peu de ceux qui y entrent en ressortent ; et de ceux-là, aucun ne s’est échappé indemne ».
Précision d’Aragorn :

Citation :
« Ne dites pas indemne, mais en disant inchangé vous serez dans le vrai. »

Message à la Communauté

Rappelons que la loi de Lórien voulait que Gimli ne traverse la région que les yeux bandés ; d’où protestations légitimes de Gimli, et d’où la décision finale d’Aragorn que tous voyageraient les yeux bandés, même Legolas. La Compagnie, conduite par Haldir, rencontre plus tard une troupe d’Elfes :

Citation :
« Ils m’apportent un message du Seigneur et de la Dame des Galadhrim, dit Haldir. Vous devez tous marcher librement, même le Nain Gimli. Il paraît que la Dame sait qui et ce qu’est chaque membre de votre Compagnie. »

=> Grâce à notre chère Galadriel, qui sait faire preuve de sagesse, tolérance et discernement, Gimli devient le premier Nain à voir les arbres de Lórien. La Compagnie découvre avec lui « l’elanor jaune et le pâle niphredil ».

Apparition (chapitre 7 : Le miroir de Galadriel)


La Compagnie est conduite à Caras Galadhon, cité des Galadhrim, où résident Celeborn et Galadriel.
Citation :

« Dans deux fauteuils placés contre le fût de l’arbre sous le dais d’une branche vive siégeaient côte à côte Celeborn et Galadriel. Ils se levèrent pour accueillir leurs hôtes, à la manière des Elfes, fussent-ils réputés puissants monarques. Ils étaient très grands, la Dame non moins que le Seigneur ; et ils étaient graves et beaux. Ils étaient entièrement vêtus de blanc, et les cheveux de la Dame étaient d’or foncé, et ceux du Seigneur Celeborn, longs et brillants, étaient d’argent ; mais il n’y avait en eux aucun signe de l’âge, sinon dans l’intensité de leur regard ; car leurs yeux étaient aussi pénétrants que des lances à la lumière des étoiles, et cependant profonds, puits de souvenirs enfouis. »

=> Ah, on l’a dit, mais répétons qu’elle est grande, belle, blonde, majestueuse et éternelle.

Citation :
« Haldir mena Frodon devant eux, et le Seigneur lui souhaita la bienvenue dans sa propre langue. La Dame Galadriel ne dit rien, mais elle contempla longuement son visage. »

La mort de Gandalf dans la Moria est évoquée, et Galadriel parle pour arrêter les reproches faits aux Nains.
Citation :

« Sombre est l’eau du Kheled-zâram et froides les sources du Kibil-nâla, et belles étaient les salles aux milles colonnes de Khazad-dûm aux Jours Anciens, avant la chute des anciens rois sous la pierre.
Elle regarda Gimli, qui était assis, farouche et triste, et elle sourit. Et le Nain, entendant les noms donnés dans sa propre langue ancienne, leva la tête et son regard croisa celui de Galadriel, et il lui sembla que, regardant le cœur d’un ennemi, il y voyait soudain amour et compréhension. »

=> J’aime beaucoup cette scène, que je trouve très belle. Galadriel fait encore preuve de tolérance et de compassion à l’égard de Gimli, sans le traiter par la pitié mais plutôt par le respect. Je me demande si ce n’est pas à partir de là que Gimli a pu commencer à penser que certains Elfes, type Galadriel puis Legolas, pouvaient être des gens biens.

Le miroir

Citation :
« [Frodo et Sam] virent s’avancer la Dame Galadriel. Grande, blanche et belle, elle se promenait sous les arbres. Elle ne dit rien, mais leur fit signe d’approcher.
[...] – Voici le miroir de Galadriel, dit-elle. Je vous ai amenés ici pour vous permettre de regarder dedans, si vous le désirez.
[...] Frodo ne répondit pas.
- Et vous ? demanda-t-elle en se tournant vers Sam. [...] N’avez-vous pas dit que vous aimeriez voir de la magie elfique ?
- Oui, dit Sam [...]. Mais je ne verrai probablement là que des étoiles ou quelque chose que je ne comprendrai pas.
- Probablement, dit la Dame avec un doux petit rire. »

=> Hum ... Une légère trace de moquerie ou de perfidie ? Elle devine sans doute que Sam verra plus que des étoiles, pourtant elle le laisse découvrir par lui-même. Sam voit les prémices de la bataille de Lézeau.

- Souhaitez-vous regarder à présent, Frodo ? [...]
- Me conseillez-vous de regarder ? demanda Frodo.
- Non, dit-elle. Je ne vous donne de conseil dans aucun sens. Je ne suis pas une conseillère. »

=> Je trouve cette petite phrase intéressante. Plus tard, Galadriel donnera à chacun des cadeaux, des aides pour poursuivre leur route. Mais elle ne donne pas de conseil ; on ne la voit pas par exemple tenter de convaincre Boromir que l’Anneau ne doit pas aller à Minas Tirith. Comme si elle ne tenait pas à jouer de rôle dans l’histoire, au contraire de Gandalf ; elle ne cherche pas à influencer les gens, mais se contente de les aider s’ils choisissent d’aller dans la bonne direction.

Plus tard, Galadriel discute avec Frodo.

Citation :
« Si vous réussissez, notre pouvoir n’en sera pas moins diminué, la Lothlorien s’affaiblira et les marées du Temps l’emporteront. Il nous faut partir vers l’Ouest, ou être réduits à l’état de lourdauds habitant les combes et les cavernes et condamnés à oublier et être oubliés peu à peu. »

=> Voilà qui répond, je crois, à la question du pourquoi Galadriel « s’abaisse » à rentrer à Valinor. Au contraire, elle part pour préserver sa gloire plutôt que de tomber en décrépitude.
Citation :

« Vous me donnerez librement l’Anneau ! À la place du Seigneur Ténébreux, vous établirez une Reine. Et je ne serai pas ténébreuse, mais belle et terrible comme le Matin et la Nuit ! Belle comme la Mer et le Soleil et la Neige sur la Montagne ! Terrible comme la Tempête et l’Eclair ! Plus forte que les fondements de la terre. Tous m’aimeront et désespéreront !
[...] Elle se dressait devant Frodo, paraissant à présent d’une taille démesurée et d’une beauté insoutenable, terrible et digne d’adoration. Puis elle laissa retomber sa main, et la lumière s’éteignit ; elle rit soudain de nouveau, et voilà qu’elle était toute rapetissée : elle était devenue une mince femme elfe, vêtue simplement de blanc, à la voix douce et triste.
- Je soutiens l’épreuve, dit-elle. Je diminuerai, j’irai dans l’Ouest et je resterai Galadriel. »

=> Encore une scène que j’aime beaucoup. Je me demande ce qu’il se serait passé si Galadriel avait pris l’Anneau. Ça ferait un bon défi, non ?

Adieux à la Lórien

J’ai légèrement la flemme de détailler les cadeaux.

Citation :
« Au milieu du vaisseau était assis Celeborn, et derrière lui se tenait Galadriel, grande et blanche, un bandeau de fleurs d’or ceignait ses cheveux. Triste et doux était le son de sa voix dans l’air clair et frais [...]. Frodo vouait toute son attention à la beauté de la Dame et à sa voix. Elle lui paraissait déjà telle que les hommes voient encore certains Elfes des temps ultérieurs : présents, mais lointains, vision vivante de ce que le cours du Temps a déjà laissé loin derrière lui. »

=> Et voilà pour la Communauté. Galadriel a passé l’épreuve de la tentation, elle est maintenant prête à partir.

Minas Tirith (Le Retour du Roi, livre VI, chapitre 5 : l’Intendant et le Roi)

Citation :
« Les Cavaliers arrivèrent par la route du Nord aux portes de Minas Tirith. En tête chevauchaient Elrohir et Elladan avec une bannière d’argent, puis Glorfindel et Erestor et toute la maison de Fondcombe, et après venaient la Dame Galadriel et Celeborn, Seigneur de Lothlorien, montés sur des coursiers blancs, et avec eux maintes belles gens de leur pays, vêtus de manteaux gris avec des gemmes blanches dans les cheveux. »

=> Rien à signaler, juste l’arrivée de tout le monde pour le mariage d’Aragorn et Arwen.

Les Havres Gris


Citation :
« Galadriel montait un palefroi blanc, et elle était enveloppée de blanc laiteux, comme des nuages autour de la Lune ; car elle semblait répandre elle-même une douce lueur. À son doigt était Nenya, l’anneau forgé dans le mithril, qui ne portait qu’une seule pierre scintillante comme une étoile givrée. [...] Galadriel leur adressa un sourire. « Alors, Maître Samsagace, dit-elle. J’ai entendu dire et je vois que vous avez bien employé mon cadeau. La Comté sera dorénavant plus que jamais bénie et aimée. ». Sam s’inclina profondément sans rien trouver à dire. Il avait oublié combien la Dame était belle. »

=> Et voilà, fidèle à elle-même jusqu’au bout. Quoique je crois que la « lueur » qu’elle répand est une nouveauté. Peut-être une nouvelle étape sur le chemin de la sagesse, depuis qu’elle a passé l’épreuve de l’Anneau ? À moins que ce soit seulement la lumière de Nenya. Les paris sont ouverts.

_________________
Some folk we never forget
Some kind we never forgive
Haven't seen the back of us yet
We'll fight as long as we live

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://earothien.tchatcheblog.com/
Caladwen
Serveur Conteur au Dragon Vert
avatar

Nombre de messages : 1811
Age : 28
Localisation : Eryn Lasgalen
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: La fiche de Galadriel   Jeu 29 Mai - 3:22

Une superbe fiche très travaillée sur Galadriel, Ea ! J'ai moi aussi du mal à croire qu'elle n'existait pas avant, parce que Galadriel... quand même ! ;p En tout cas tu soulignes à la perfection sa beauté incroyable, sa noblesse, son courage... C'est vrai qu'il lui en a fallut beaucoup pour traverser toutes ces épreuves...

Je suis très intéressée par diverses théories que tu donnes : le fait par exemple qu'elle ne donne pas de conseil, qu'elle ne cherche pas à influencer, et qu'elle se contente d'aider. C'est vrai que je ne m'étais jamais fait cette réflexion, mais c'est on ne peut plus vrai. Je me demande d'ailleurs si c'est le cas de tous les elfes...
Revenir en haut Aller en bas
Elenwë
Détenteur du Livre de Mazarbul
avatar

Nombre de messages : 2712
Age : 21
Localisation : Désert glacé de l'Helcaraxë
Date d'inscription : 15/09/2012

MessageSujet: Re: La fiche de Galadriel   Mer 26 Sep - 12:36

Merci pour cette superbe fiche avec plein de citations, c'est vraiment très intéressant, surtout que j'aime beaucoup Galadriel Smile

Personnellement, je serais tentée de rajouter 2/3 points des Contes et légendes inachevés (pas la version officielle donc, mais importante pour moi quand même)

Tout d'abord, au sujet de son nom, parce que c'est un sujet qui m'a toujours fait rêver, notons qu'elle ne s'appelle pas Galdriel à l'origine:

Citation :
Plus loin dans cet essai, il est dit qu'appelée Nerwen ("jeune-fille-homme ?") par sa mère, et Artanis ("noble dame") par son père, elle avait choisi Galadriel comme nom Sindarin, "car c'était le plus beau de tous ses noms, et lui avait été donné par son amant, Teleporno du peuple Teleri, qu'elle devait épouser par la suite, en Beleriand".

(Précisons que Teleporno est Celeborn, Galadriel n'a qu'un seul amour :p) Bref, on remarque que son nom de père confirme tout de suite sa noblesse, il a tapé juste le Finarfin^^ Ensuite, son nom de mère souligne le fait a)qu'elle soit aussi grande qu'un homme (voir plus étant donné qu'elle fait la taille de Celeborn qui est grand lui aussi) et qu'elle est considérée comme leur égale. (et je trouve le fait qu'elle choisisse le nom que lui donne Celeborn particulièrement mignon^^) On peut également noter que Galadriel aime beaucoup que l'on flatte sa belle chevelure blonde. Narcissique la belle dame ? Razz

Bref, ma soeur s'impatiente mais si ça vous intéresse, je continuerais peut-être avec l'évolution du personnage de Galadriel que je trouve particulièrement intéressante
S'il y a des amateurs, faire signe
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/4218308/
Eärothien
Númenor, Ile des Mots Illustres
avatar

Nombre de messages : 8502
Age : 27
Localisation : Un pays où on parle anglais ou vieux français, ou italien, ou russe tant qu'on y est.
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: La fiche de Galadriel   Mer 26 Sep - 16:06

Amatrice, amatrice !! Very Happy Je ne savais pas que Galadriel avait choisi son nom parmi tant d'autres surnoms, c'est très intéressant tout ça !

_________________
Some folk we never forget
Some kind we never forgive
Haven't seen the back of us yet
We'll fight as long as we live

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://earothien.tchatcheblog.com/
Elenwë
Détenteur du Livre de Mazarbul
avatar

Nombre de messages : 2712
Age : 21
Localisation : Désert glacé de l'Helcaraxë
Date d'inscription : 15/09/2012

MessageSujet: Re: La fiche de Galadriel   Mar 13 Nov - 11:22

Bon, me revoilà (après une longue absence), avec la suite des infos promises!! (et oui, moi aussi j'ai trouvé très intéressant l'histoire des noms)

Alors, pour cette fiche, je me base sur Les Contes et Légendes inachevés, c'est dit, je ne vais pas le répéter à chaque fois :p (j'ai essayé de reprendre la mise en page précédente que je trouve bien pratique, histoire d'éviter de perdre tout le monde^^)

Tout d'abord, petit retour sur
Galadriel et sa jeunesse à Valinor:

Citation :
Galadriel était la plus illustre des Noldor, à l'exception peut-être de Feänor, bien qu'elle fut plus sagace que lui, et sa sagesse ne fît que croître au cours des longues années.

=> Bon, on peut tout de suite remarquer que Galadriel, c'est pas n'importe qui parce qu'être comparé à Feänor, tout le monde ne peut pas s'en vanter!

Citation :
elle était vigoureuse de corps et d'esprit, et ferme en son vouloir, capable de tenir tête, en leur jeunesse même, aux Eldar, tant hommes de savoir qu'athlètes.

=> ça se confirme, Galadriel est vraiment exceptionnelle. On remarque qu'en plus d'être sage, elle est aussi très forte (quelle homme cette femme!)

Citation :
Elle avait un renom de beauté, même parmi les Eldar, et on tenait sa chevelure pour une merveille à nulle autre pareille; car elle était d'or comme celle de son père et de son aïeule Indis, mais plus épaisse et plus radieuse, comme effleurée de lointains reflets d'argents, et cet éclat stellaire, elle le tenait de sa mère.

=> Visiblement, les cheveux de Galadriel, c'est vraiment quelque chose à ne pas louper! Et en effet...

Citation :
les Eldar disaient que ses tresses avaient capté la lumière des deux Arbres, Laurelin et Telperion. Et ils furent nombreux à penser que ce fut ce dire qui éveilla en Fëanor l'idée d'emprisonner et de mêler la lumière des deux Arbres, idée qui entre ses mains devait prendre la forme des Silmarils.

=> Donc, d'après ce texte, Galadriel n'est ni plus ni moins la source d'inspiration initiale de la fabrication des Silmarils! (belle, intelligente, forte, sage, que demande le peuple ?)

Mais la vie était loin d'être toute rose:

Citation :
Fëanor contemplait les cheveux de Galadriel dans la joie et l'émerveillement, et par trois fois il la supplia de lui accorder une mèche, mais Galadriel se refusa à lui donner ne serait-ce qu'un cheveu. Et ainsi s'installa l'inimité entre ces deux-là, qui étaient parents, et les plus grands des Eldar au pays de Valinor.

=> Gimli ne connait pas sa chance...Enfin, information importante à noter: Galadriel ne donne pas ses cheveux à n'importe qui et elle n'aimait pas Fëanor, ce qui sera confirmé plus tard.

L'heure du choix:

Bon, jusqu'ici, tout allait plus ou moins bien à Valinor mais comme vous les savez tous (vous les savez tous non ?), ce bonheur ne dura pas puisque Melkor vint semer la zizanie et que la discorde éclata parmi les Noldors. Dans le Silmarillion, il est dit que Galadriel décida de partir pour les Terres du Milieu. Quelques précisions supplémentaires:

Citation :
il s'écoula bien peu d'années, selon le comput du Royaume Bienheureux, avant que ce bonheur ne s'embrumât; et dès lors, elle ne devait plus connaître la paix du coeur. Car durant ce temps d'épreuve et de discorde parmi les Noldor, elle se trouva tiraillée de-ci et de-là

=> On peut voir que le choix de Galadriel n'a pas été aussi facile que le Silmarillion pourrait le laisser croire. Où fut l'hésitation ?

Citation :
Elle était fière et forte et volontaire, comme l'étaient tous les descendants de Finwë, sauf Finarfin; et comme son frère Finrod, de tous ses parents le plus proche de son coeur, elle rêvait de terres lointaines et d'un pays qui serait sien et qu'elle pourrait gouverner à sa guise, sans en référer à personne.

=> Son caractère valeureux est une fois de plus souligné (et Finarfin s'en prend à nouveau plein la gueule^^) et on peut noter son lien avec Finrod (son frère préféré) que l'on peut deviner dans le Silmarillion On retrouve également son désir d'avoir sa propre terre et de pouvoir gouverner librement, raison pour laquelle elle quitte Valinor.

Citation :
Et plus profondément encore vivait en elle le noble et généreux esprit des Vanyar, et une crainte révérencieuse des Valar qu'elle ne pouvait oublier. Dès son plus jeune âge, elle posséda un don merveilleux de pénétration, mais elle était miséricordieuse en ses jugements, et compréhensive, et ne refusait sa bienveillance à personne, sauf à Fëanor.

=> Et une nouvelle qualité, une! (et sinon, elle a des défauts ou...?) Bref, ce don de pénétration et sa grande compassion seront visibles plus tard dans Le Seigneur des Anneaux avec le fameux épisode de la Lorien donc pas besoin de revenir dessus. En revanche, on peut remarquer la crainte des Valar (révérencieuse la crainte) qui serait sans doute la raison pour laquelle elle hésitait à partir, bien que non mentionnée dans le Silmarillion Son inimité pour Fëanor est confirmée, les raisons de cette haine arrivent:

Citation :
Car en lui elle décelait une obscurité qu'elle haïssait et redoutait, bien qu'elle ne se rendît point compte que l'ombre du même Mal offusquait l'esprit de tous les Noldor, et le sien aussi bien.

=> Aurait-on trouvé un défaut à Galadriel ? Après tout, personne n'est parfait Smile En tout cas, elle a bien repéré que Fëanor avait un problème...(donc pas de cheveux^^)

Le départ des Noldor

Galadriel choisit finalement de partir vers les Terres du Milieu comme raconté dans le Silmarillion, mais les Contes donnent quelques précisions supplémentaires que voilà:

Citation :
Et même après l'assaut impitoyable contre les Teleri et le pillage de leurs navires, et bien qu'elle ait lutté furieusement contre Fëanor en défense de ses parents maternels, elle ne voulut point rebrousser chemin.

=> Dans le Silmarillion, Angrod se contente de dire que les parents de Finarfin ne sont pas responsables du massacre. Ici, il est clairement exprimé que Galadriel, au moins, s'est battue du côté des Teleri, contre son peuple: elle était donc bel et bien contre l'idée de Fëanor.

Citation :
Son orgueil lui interdisait de s'en retourner en vaincue en quémandant son pardon; mais à présent elle brûlait de poursuivre Fëanor de sa colère partout où ses pas le conduiraient, et de contrarier ses desseins de toutes les manières possibles.

=> Elle n'aime vraiment pas Fëanor...Comme quoi, quand elle est fâchée avec quelqu'un, c'est pas à moitié...
=> Galadriel est orgueilleuse! Voilà son défaut, l'orgueil, qui l'empêche de retourner en arrière (en même temps, on comprend qu'elle soit orgueilleuse, vu tout ce qu'elle a à côté)

Galadriel et le pardon des Valars

Bon ensuite les elfes arrivent en Terre du Milieu (avec quelques difficultés) et Galadriel tombe un peu dans l'oubli (elle va en Doriath, épouse Celeborn et deviens amie avec Melian, c'est mieux raconté plus haut, je ne vais donc pas développer) Morgoth est battu par les Valar, tout le monde rentre chez soit et tout est bien qui finit bien...ou presque! En effet, les Valar proposent leur pardon aux elfes exilés mais Galadriel, d'après le Silmarillion décide de rester en Terre du Milieu. On trouve une version légèrement différente dans The Road Goes Ever On:

Citation :
Après la défaite de Morgoth, à la fin du Premier Âge, interdiction lui fut faite de revenir, et à cela elle répondit fièrement qu'elle ne le souhaitait point.

=> Visiblement, son caractère ne s'est pas vraiment arrangé, toujours aussi orgueilleuse, et si elle décide de rester en Terre du Milieu, il y a quand même l'évocation d'une interdiction que Tolkien justifie dans une lettre:

Citation :
On autorisa le retour des Exilés, hormis certains des principaux responsables de la rébellion dont, à l'époque du Seigneur des Anneaux, il ne restait que Galadriel.

=> L'interdit n'est donc pas personnel, c'est juste qu'elle était une chef des rebelles (que voulez-vous, elle était dans sa période adolescente^^)

Quand au petit texte des Contes, voilà la version qui est donné:

Citation :
Et c'était encore l'orgueil qui la menait lorsqu'à la fin des Jours Anciens, après la victoire finale sur Morgoth, elle refusa le pardon que les Valar consentaient à tous ceux qui les avaient combattus, et demeura en la Terre du Milieu.

=> Aucune mention d'un pardon qui lui serait refusé mais en tout cas, c'est bien par orgueil qu'elle est restée.

Maturité de Galadriel

Cependant, Galadriel est Galdriel et elle ne reste pas éternellement dans cet état d'esprit (je l'avais dit que c'étais sa crise d'adolescence^^) En effet, notre chère Galadriel grandit (en force et) en sagesse. C'est pourquoi nous la voyons embarquer pour Valinor à la fin du Seigneur des Anneaux

Citation :
Et il devait s'écouler encore tout un âge, puis un autre, jusqu'à ce que tout ce qu'elle avait désiré en sa jeunesse se trouvât à portée de sa main: et l'Anneau du pouvoir et l'empire de la Terre du Milieu dont elle avait rêvé, mais qu'à présent elle rejetait car elle avait mûri en sagesse; et victorieuse de la dernière épreuve, elle quitta la Terre du Milieu à jamais.

=> Galadriel a mûri, elle renonce à ses ambitions d'avant et c'est donc bel et bien victorieuse qu'elle repart. "Je soutiens l’épreuve, dit-elle. Je diminuerai, j’irai dans l’Ouest et je resterai Galadriel." Je pense que cette phrase résume l'essentiel: elle a triomphé, elle a renoncé à toutes ses envies de pouvoir et de domination, elle peut retourner à Valinor tout en restant elle-même, ce qui lui était impossible avant.

Voilà, j'arrête ici pour aujourd'hui, j'essaierai de poster la suite (Galadriel et L'Elessar) dès que possible avant de m'attaquer à Galadriel et Celeborn Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/4218308/
Elenwë
Détenteur du Livre de Mazarbul
avatar

Nombre de messages : 2712
Age : 21
Localisation : Désert glacé de l'Helcaraxë
Date d'inscription : 15/09/2012

MessageSujet: Re: La fiche de Galadriel   Mar 18 Déc - 14:26

Bon, me revoilà, pour la fin des aventures de Galadriel! pour la suite de cette fiche que j'avais promis il y a fort longtemps.

Au programme aujourd'hui, Galadriel et l'Elessar (je ne sais pas trop si ça va ici, au pire je déplacerais sur le topic qui me sera indiqué)

C'est un peu compliqué parce qu'il y a deux versions mais je vais faire de mon mieux Smile (et ma source est toujours Les Contes et Légendes inachevés du Deuxième Âge)

Petit rappel de l'histoire de l'Elessar:

Pour les cancres ceux qui auraient quelques problèmes de mémoire, je vais rappeler ici 2/3 éléments sur l'Elessar.

Citation :
Vivait à Gondolin un orfèvre du nom d'Enerdhil, le plus fameux en son art parmi les Noldor, après la mort de Fëanor. [...] Et en son coeur, il résolut de façonner un joyau où serait emprisonnée la claire lumière du soleil, mais qui aurait lui-même la verdeur du feuillage. [...] on dit que ceux qui regardaient par le travers de cette gemme voyaient tout ce que s'était flétri ou consumé comme régénéré, ou encore comme s'ils avaient eux-même retrouvé la grâce de leur jeunesse, et que les mains qui touchaient la pierre apportaient aux autres guérison de tous maux.
=> Bref, un beau joyau quoi.

Enerdhil confie ensuite l'Elessar à Idril (ce qui lui permet d'échapper à la destruction de la cité). Idril confie ensuite le joyau à son fils, Eärendil car: "il y a d'âpres maux en la Terre du Milieu que tu auras peut-être à guérir. Mais tu ne dois le confier à personne d'autre." Et effet, l'Elessar s'avéra bien utile aux Ports du Sirion.
Puis, Eärendil prend le large pour trouver les Valar et emporte l'Elessar avec lui car "il songeait toujours que peut-être lui adviendrait-il de retrouver Idril: et ses premiers souvenirs de la Terre du Milieu étaient la verte pierre brillante sur son sein, lorsqu'elle se penchait, chantant, au-dessus de son berceau, et que Gondolin était encore en fleur." (je trouve ça trop mignon (et je crois que j'ai trouvé d'où me venait l'idée pour mon défi)...bref)
C'est ainsi que l'Elessar disparut de la Terre du Milieu avec Eärendil. Comment se retrouva-t-il en la possession de Galadriel ? Second joyau ou retour mystérieux du premier? C'est là que deux opinions sont exprimées "mais laquelle est la vraie, seuls les Sages le pourraient dire, et ils sont à présent partis."

1ère version:

Selon la première version, l'Elessar de Galadriel serait le joyau d'origine, rapporté en Terre du Milieu par Olorin (alias Gandalf ou Mithrandir ) avec l'autorisation des Valar évidemment. Puis, notre Olorin se rend auprès de Galadriel "sous les ramées de Vert-Bois-le-Grand" (bien qu'on ne sache pas ce qu'elle faisait là) et ils discutèrent un long moment:

Citation :
Car les années de son exil commençaient à peser lourdement sur la Dame des Noldor, et elle se languissait des siens et du pays béni de sa naissance, et cependant elle n'était pas prête à abandonner la Terre du Milieu [phrase changée en: mais elle n'était pas encore autorisée à quitter la Terre du Milieu].
=>Bon, il est visible que Galadriel a mûri par rapport à la fin du Silm' mais le niveau de maturité acquis peut varier en fonction de la version qu'on adopte (l'interdit des Valar ou de sa décision personnelle, voir au-dessus)

Au début de la discussion avec Olorin, celle-ci déclare:

Citation :
"Je me consume en la Terre du Milieu, car les feuilles tombent et les fleurs se fanent; et mon coeur est navré au souvenir des arbres et des fleurs qui ne meurent point. Et je les voudrais telles au lieu où je demeure."
=>Galadriel en pleine dépression...On peut voir ici une évocation du pays des Valar évidemment mais surtout, je pense, des jardins de Lorien, "source d'inspiration" de la Lothlorien.

S'ensuit une discussion fort intéressante sur le destin de la Terre du Milieu et l'attention que les Valar lui portent:

Citation :
"[L'Elessar et Enredhil] s'en sont allés outre-mer assurément, dit Galadriel, comme presque toutes les oeuvres de Beauté. Et la Terre du Milieu doit-elle donc se flétrir et périr à jamais?"
"Tel est son destin, dit Olorin. Et cependant, un temps encore, on pourrait y remédier, si l'Elessar nous était rendu. Quelque temps encore, jusqu'à ce que viennent les Jours des Hommes."
=>...J'avoue que ce passage me laisse un peu perplexe...je veux dire...une fois que les Elfes seront partis, la Terre du Milieu n'aura plus qu'à dépérir lentement ? (bon, c'est clair que l'état du monde aujourd'hui, voilà quoi^^) M'enfin ça me paraît quand même assez pessimiste. Mais bon...

C'est là que les Valar sont amenés dans la conversation:
Citation :
"Si- mais comment cela se pourrait-il, dit Galadriel. Car les Valar s'en sont allés; et la Terre du Milieu est bien loin de leurs pensées, et l'Ombre offusque tous ceux qui y restent attachés."
"Ce n'est pas vrai, dit Olorin. Leurs yeux ne sont pas obscurcis, ni leurs coeurs endurcis. Et en veux-tu la preuve? [Il sort l'Elessar] Je t'apporte ceci de la part de Yavanna. Uses-en à ta guise, et durant un temps tu feras du pays que habites le plus radieux séjour en la Terre du Milieu."
=> (quand je dis que Galadriel était en pleine dépression...)
Bref, c'est vrai qu'on a un peu l'impression dans le SdA que les Valar se sont désintéressés de la Terre du Milieu (malgré la présence des Istari) mais ici on peut voir que non grâce à l'Elessar...et la Lothlorien est de nouveau évoquée à demi-mots (même si personnellement j'avais plus l'impression que c'était Galadriel et son anneau plutôt que l'Elessar qui rendait la Lorien aussi belle mais bon...(après tout, quand elle donne l'Elessar à Aragorn, il me semble pas que la Lorien tombe en décrépitude^^)

Olorin précise:

Citation :
"Mais il n'est pas livré en ta possession. Et lorsqu'il sera temps, tu le feras tenir en d'autres mains. Car avant que tu ne te lasses enfin, et ne quittes à jamais la Terre du Milieu, viendra quelqu'un à qui tu le remettras, et son nom sera celui-là même de la Pierre: il se nommera Elessar."
=>Allusion à Aragorn...la date à laquelle cette conversation à lieu n'est pas précisée mais je la placerait pendant le Second Âge...donc bon, à priori, Aragorn n'était pas né. (j'imagine bien Galadriel se casser la tête pour trouver cet Elessar ^^ bref)

Fin de la 1ère version, Olorin a mis fin à la dépression de Galadriel et vous connaissez la suite.

2ème version:

Cette fois-ci, le joyau donné à Galdriel n'est pas l'Elessar d'origine mais un deuxième forgé par nul autre que....Celebrimbor! (notre orfèvre préféré). En effet, dans cette version, Celebrimbor est originaire de Gondolin et était ami avec Enerdhil.
En effet, avant que Sauron ne débarque en Eregion, Galadriel décide de rendre une petite visite de courtoisie à Celebrimbor.
Une discussion s'engage parmi laquelle on retrouve de nombreux éléments de la première version:

Citation :
Galadriel: "Je dépéris en la Terre du Milieu, car les feuilles tombent et les fleurs que j'ai aimées se fanent, de sorte que le pays de ma demeure est plein de regrets qu'aucun printemps ne peut guérir."
=>Galadriel est tout aussi dépressive et semble regretter Valinor, bien qu'il n'y ait cette fois aucune allusion au Pays Bienheureux.

Celebrimbor demande ensuite à Galadriel si elle compte partir, ce à quoi elle répond par la négative:

Citation :
"Angrod est parti, et Aegnor n'est parti, et Felagun n'est plus. Des enfants de Finarfin, je suis la dernière. Mais mon coeur n'a point perdu sa fierté. Quel mal a donc fait la maison d'or -la maison de Finarfin- qu'il me faille encore solliciter le pardon des Valar, ou me satisfaire d'une île parmi les flots de la mer, moi dont la terre natale était Aman la Bienheureuse? Ici j'ai puissance plus grande."
=>Dans cette version, l'orgueil de Galadriel est toujours aussi démesuré, c'est impressionnant^^ (et Orodreth a encore été oublié^^)

Ensuite, Celebrimbor et Galadriel discutent du destin de la Terre du Milieu et de la disparition d'Enerdhil et de l'Elessar. (la discussion est à peu près la même que dans la 1ère version, mais les Valar ne sont pas évoqués, ni l'histoire avec les Hommes.)
Celebrimbor prend alors une décision:

Citation :
"Mais tu sais que je t'aime (bien que tu aies choisi Celeborn des Arbres), et que pour l'Amour de toi je ferai ce que je peux, si la chance veut que mon art puisse atténuer ton chagrin."
=>Celebrimbor a forgé l'Elessar (le deuxième) par amour pour Galadriel!!! Bref, ça me paraissait important à noter^^ (rappelons que les Silmarils auraient été forgés en hommage à sa chevelure)

L'Elessar est décrit ici comme la plus belle oeuvre de Celebrimbor, à part les Trois Anneaux. Celui-ci était plus subtil et translucide que celui d'Enerdhil mais son éclat moins puissant car la lumière du Soleil s'était assombrie (c'est la faute à Morgoth!) depuis l'époque de Gondolin.
Galadriel sort de sa dépression et la Lorien devient la belle forêt que tout le monde connaît, tout finit comme dans l'autre. Simplement, ici, Galadriel donne l'Elessar à Celebrian après avoir reçu Nenya, Celebrian le donne à Arwen et Arwen à Aragorn. Pas de petite prophétie gandalfienne donc.

Comparaison/bilan/conclusion:

J'ai mis ça mais je ne m'en sens pas vraiment d'humeur en fait...-.-' (si quelqu'un en a envie, je l'invite grandement à le faire 0:))
Enfin, je trouve que Galadriel est un personnage qui a une évolution très intéressante, très positive. On a la période rebelle dans le Silm' et une partie dans les Contes, le début de la maturité toujours dans les Contes et enfin la sagesse finale dans le SdA.

Bref, je suis vraiment crevée donc je repasserai peut-être un autre jour faire un bilan de tout ça mais vos avis sont les bienvenus Smile
(ensuite, je m'attaquerais au couple Galadriel/Celeborn en essayant de montrer pourquoi je le trouve aussi intéressant Elfe amoureuse)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/4218308/
Eärothien
Númenor, Ile des Mots Illustres
avatar

Nombre de messages : 8502
Age : 27
Localisation : Un pays où on parle anglais ou vieux français, ou italien, ou russe tant qu'on y est.
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: La fiche de Galadriel   Mar 18 Déc - 15:26

J'adore tes analyses !

Je trouve le passage sur l'amour de Celembrimbor pour Galadriel particulièrement intrigant. Et je dois dire que je préfère la deuxième version à la première. Pourquoi ? Parce que je ne vois pas pourquoi les Valar enverraient encore de nouvelles armes aux peuples libres de la Terre du Milieu : ils ont déjà trois Anneaux de pouvoir, les plus puissants après l'unique, et cinq Istari ! Pourquoi leur envoyer encore un nouveau joyau, sans compter que doués comme ils sont on ne sait jamais trop quel usage ils en feront ? Pourquoi ne pas carrément leur envoyer les trois Silmarils, tant qu'on y est ?

Au contraire, j'aime bien l'idée de remettre au goût du jour le talent d'orfèvre de Celebrimbor. C'est aussi une façon pour lui de s'amender de la responsabilité qu'il a eue dans la création des anneaux.

Après la question que tu as soulevée est intéressante : en quoi est-ce que l'Elessar a vraiment été utile, puisque Galadriel avait déjà Nenya ? Il n'a clairement pas porté chance à Celebrian ...

_________________
Some folk we never forget
Some kind we never forgive
Haven't seen the back of us yet
We'll fight as long as we live

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://earothien.tchatcheblog.com/
Elenwë
Détenteur du Livre de Mazarbul
avatar

Nombre de messages : 2712
Age : 21
Localisation : Désert glacé de l'Helcaraxë
Date d'inscription : 15/09/2012

MessageSujet: Re: La fiche de Galadriel   Dim 23 Déc - 14:05

Merci Smile

J'avoue que l'amour de Celebrimbor pour Galadriel m'a particulièrement intrigué, il y a matière à creuser je trouve^^

Comme toi, je préfère la deuxième version à la première, déjà parce que les Valar ont déjà envoyés les Istari alors effectivement, quand on ajoute ça aux anneaux de pouvoir, ça commence à faire pas mal donc l'Elessar en plus...
Alors que là, les elfes se débrouillent par eux-même pour améliorer un peu leur monde et effectivement, c'est sympa que ce soit Celebrimbor qui l'ai forgé, ça permet de contrebalancer les Anneaux comme tu dis. Je trouve cette version un peu plus positive. En plus, j'aime bien l'idée que l'Elessar ne soit pas exactement le même, les temps ont changés après tout.

En fait, après réflexion, je pense que l'Elessar a été utile à Galadriel jusqu'à ce qu'elle obtienne Nenya, suite à quoi elle le donne à Celebrian. En même temps, c'est vrai que ça n'a pas porté chance à Celebrian...peut-être qu'elle l'avait déjà donné à Arwen à ce moment ?

(ceci dit, l'histoire de l'Elessar est dans les contes inachevés donc bon...)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/4218308/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fiche de Galadriel   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fiche de Galadriel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fiche de Galadriel
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche Technique d'Ryuuma !
» [Validée]Fiche Technique de Krone Takeshi
» Fiche technique et news de Stay with me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Poney Fringant :: Les livres :: Les Personnages. Les Lieux. Les Armes et autres....-
Sauter vers: